Un site de la

Chœur Ardito – En ce temps-là...

© David Baele - Unsplash
11 février à 20h30, église Saint-François, Lausanne

En ce temps-là...

  • Claudio Monteverdi

Missa In illo tempore (1610)

  • Johann Sebastian Bach

Messe en sol mineur BWV 235 (ca 1735)

 

Avec Nicolas Reymond à la Direction, l'Ensemble vocal et l’Ensemble instrumental baroque Barberine, ainsi que les solistes Charles Sudan, contre-ténor, Emilio Gutiérrez, ténor et Stéphane Imboden, basse.

© Victor Hunziker
Nicolas Reymond

Né en 1978, Nicolas Reymond est titulaire d'un diplôme de maître de musique et de mathématiques de la Haute école pédagogique vaudoise (HEP-2005). En 2001, il obtient le brevet de maître de musique au Conservatoire de Lausanne et en 2003 le diplôme professionnel de direction de choeur dans la classe de Michel Corboz au Conservatoire de Genève.

Très investi dans l’art choral vaudois, il est président de l’Association vaudoise des directeurs de choeurs (AVDC) depuis 2014. Il est également membre de la commission de musique de l’Union suisse des chorales, professeur de direction de chœur pour le certificat CHI de l’AVDC et responsable pédagogique de la filière «Musique à l’école» à la Haute École de Musique de Lausanne (HEMU). Nicolas Reymond dirige actuellement le choeur Ardito et l'Ensemble Sobalte.

© Victor Hunziker

Le Chœur Ardito

Ensemble vocal mixte, le chœur Ardito de Lausanne compte aujourd’hui une cinquantaine de chanteurs. Son répertoire classique et sacré privilégie les périodes baroque et romantique, tout en abordant régulièrement les œuvres de compositeurs contemporains.

Petite histoire

En 1978, un petit groupe se réunit dans une salle du collège pour chanter de la musique qui se distingue du répertoire populaire. Les répétitions se poursuivent par un moment convivial, dans l’atelier de Françoise Ostermann ou au café du village. «Vivre au village» fonctionne au bonheur des amitiés et suite au premier concert à la grande salle, le tout jeune chœur est baptisé du titre de l’un des premiers déchiffrages: l'Ardito, madrigal tiré des Balletti de Giovanni Giacomo Gastoldi (vers 1555 – 1609). Au fil des ans, des divergences politiques défont l’enthousiasme de l’association «Vivre au village». Mais l’Ardito se maintient, de plus en plus solide, sous la direction alternative d’Elda Meyer et de Claire-Lise Kunz. Trop petites, les salles de classe ne permettent plus d’accueillir les choristes qui viennent maintenant parfois de loin. Les répétitions ont donc lieu en ville et l’Ardito perd peu à peu son statut de chœur villageois. Claire-Lise Kunz, seule directrice désormais, concocte des programmes alternant musique baroque et romantique, et ce durant vingt-quatre ans. Les concerts se succèdent; le chœur Ardito participe aux Concerts Bach de Lutry, aux Schubertiades de Bulle, Sion et Lausanne; il se produit dans les abbayes de Romainmôtier, Bonmont et Cluny.

www.ardito.ch

Coordonnées

Association pour le 750e anniversaire de l’église St-François

Place Chauderon 9
Case postale 5032
1003 Lausanne  

+41 21 315 62 15
Ecrivez-nous