Portrait

«J'aime que ce soit varié»

Interview de Miriam Monaco, apprentie polymécanicienne de 4e année

© Mathilde Imesch – Ville de Lausanne

Miriam Monaco est en 4e année d’apprentissage pour devenir polymécanicienne.

Pourquoi avez-vous choisi cette formation?
Depuis toute petite, j’aime la mécanique, plus particulièrement la mécanique automobile. Mais en cherchant une place d’apprentissage, je suis tombée sur cette formation de polymécanicienne. Elle est très bien si on aime les activités manuelles mais également très variée, car on y fait autant du dessin que de l’informatique, de la conception que de la fabrication.

Qu’appréciez-vous au C-FOR!?
Il y a une bonne ambiance et une excellente entente entre les formateurs et les autres apprentis. Nous faisons des stages dans les autres formations et un stage plus long en entreprise durant la 3e année. En tant que fille dans un milieu majoritairement composé de garçons, je n’ai jamais ressenti la moindre différence.

Que pensez-vous faire plus tard?
J’aimerais faire monteuse externe, pour aller assembler des machines dans le monde entier. Mais d’abord, je souhaite faire l’armée.

FA

Cet article fait partie du dossier Apprentissage