Mobilité

Le vélo dans tous ses états

Cette année, le vélo est à la fête. La mobilité est au cœur de la politique climatique lausannoise et plusieurs manifestations sportives auront lieu autour de la petite reine.

Piste et bande cyclable, pompe à vélo, vélostation, vélo en libre-service ou encore vélotaf et vélo cargo, le vocabulaire lié au vélo s’est ancré dans le langage courant de la population lausannoise. Tout comme les surfaces de vente et les ateliers de réparation. Le vélo et la bicyclette font désormais partie de l’identité de la ville.

Et pourtant… De prime abord, avec ses rues en pente et un dénivelé de plus de 500 mètres, Lausanne ne paraît pas être une ville taillée pour ce mode de déplacement. Force est de constater que de plus en plus de Lausannoises et Lausannois utilisent aujourd’hui un vélo, un vélo électrique voire même un vélo cargo pour se rendre au travail, s’évader le week-end, ou même transporter des marchandises. Entre 2017 et 2020, le nombre de cyclistes en ville a augmenté de plus de 84%.

Favoriser la pratique

La mobilité est au cœur de la politique climatique lausannoise. Le vélo en est une des pièces, mais elle n’est pas la seule. Les usagères et usagers doivent passer de manière fluide et pour un même trajet, de la marche au vélo, du vélo au métro, du métro au bus et du bus au vélo. Cela se traduit par le développement constant d’un réseau d’aménagements cyclables, de places de stationnement dédiées, mais aussi par des subventions pour l’achat de vélos électriques. Favoriser la pratique du vélo, c’est rendre la circulation en ville plus apaisée, c’est aussi encourager la pratique régulière d’une activité physique et donc participer à l’amélioration générale de la santé au sein de la population.

Trois événements majeurs

Cette année, trois évènements sportifs majeurs rythmeront la vie lausannoise. Au mois d’avril, le prologue du Tour de Romandie masculin, le 9 juillet, l’arrivée d’une étape du Tour de France et, enfin, pour clore cette année exceptionnelle, le tout premier Tour de Romandie féminin qui partira de Lausanne au mois d’octobre. En plus d’accueillir ces événements qui promettent un spectacle sportif exceptionnel, il s’agit aussi de profiter de ce dynamisme pour en créer d’autres, comme la venue d’un circuit de pumptrack en juillet, ou redécouvrir, en mai, la Journée lausannoise du vélo. Mais surtout, il s’agit de réunir la population autour du vélo en général et promouvoir sa pratique. Ce numéro «spécial vélo» est là pour ça, pour vous rappeler la richesse de l’offre, évoquer les nouveautés et profiter pleinement de ce moyen de locomotion.

YR

Cet article fait partie du dossier Vélo