Espaces publics

Anne Cuneo pour toujours au café Le Barbare

Anne Cuneo a passé sa jeunesse à Lausanne, ville qui figure en bonne place dans ses écrits. Elle consacre notamment son récit Le piano du pauvre à l’accordéoniste Denise Letourneur, figure de la culture populaire lausannoise.

Depuis le 4 avril, une plaque commémorative en l’honneur de la populaire romancière, journaliste, traductrice et réalisatrice, disparue en 2015, trône sur le mur près de l’accès au café lausannois Le Barbare. Anne Cuneo disait de celui-ci qu’il était «son premier café d’adulte» dans son récit autobiographique Portrait de l’auteur en femme ordinaire. C’est ce lieu, ayant marqué sa jeunesse, que la Ville a choisi pour lui faire honneur.

L’inauguration de cette nouvelle plaque, comme la publication du livre 100 femmes qui ont fait Lausanne et le travail qui sera effectué par la Ville pour nommer et renommer des lieux lausannois afin d’honorer plus de femmes, sont autant de pas vers plus d’égalité. Au-delà des récits, des plaques commémoratives et des noms de rues, c’est toute la ville qui doit petit à petit se réinventer pour que tout le monde se sente à l’aise, accueilli et représenté dans l’espace public.

© Mathilde Imesch - Ville de Lausanne
La plaque d'Anne Cuneo qui a été placée près de l'entrée du café Le Barbare.

Réalisation d’une plaque commémorative

Entre le projet et l’inauguration officielle d’une plaque commémorative, il y a différentes étapes à franchir. C’est un travail à plusieurs mains nécessitant de multiples compétences. Par exemple, sélectionner un lieu qui fait sens par rapport au parcours de vie de la personnalité honorée, obtenir l’autorisation de la placer à cet endroit, choisir avec soin une image et un texte qui décrivent au mieux la personne mise à l’honneur, produire la plaque et enfin l’apposer.

commémoratives et des noms de rues, c’est toute la ville qui doit petit à petit se réinventer pour que tout le monde se sente à l’aise, accueilli et représenté dans l’espace public.

JM

Cet article fait partie du dossier Cafés historiques