Portrait

Un endroit à son image

© Mathilde Imesch - Ville de Lausanne
Christophe Dubois sur la terrasse de son restaurant.

Depuis son ouverture entre-deux-guerres, ce restaurant s’est toujours appelé Les Alliés. «C’est certainement un clin d’œil aux casernes qui se trouvent juste à côté», explique Christophe Dubois qui a repris l’endroit en 2005. La date d’ouverture, ce Normand d’origine n’est pas prêt de l’oublier. «J’ai signé le bail le 1er avril et j’ai ouvert officiellement le 6 juin, la date du débarquement sur les plages de Normandie!»

Lorsqu’il a visité cet endroit, celui-ci était fermé depuis plus d’une année. «C’était en février. La cour était enneigée. Ça faisait ressortir le rouge et le vert des façades. C’était un petit bijou.» A l’intérieur, il a repeint le plafond en blanc puis rafraîchi les boiseries. Les deux fresques au mur qui datent de 1960 ont été conservées. «C’était important pour moi de reprendre un lieu qui avait une âme. En plus, je suis fan de mobilier en bois alors ici, je suis servi.»

Au fil du temps, cet adepte de brocantes ajoute des objets en fonction de ses trouvailles, comme ces tableaux représentant une ferme qui décorent les murs du coin mazot qu’il aménage durant l’hiver. «Les gens peuvent y manger une fondue et, quand viennent les beaux jours, je retire les parois pour laisser place à une terrasse dans une ambiance guinguette.» Une terrasse ombragée magnifique qui peut accueillir plus de 40 personnes. On le confirme: un pur bijou.

Informations pratiques:

Les Alliés

Rue de la Pontaise 48

021 648 69 40

www.lesallies.ch

MB

Cet article fait partie du dossier Cafés historiques