Energies

Rapportez vos vieux téléphones!

Bien qu’indispensables, les smartphones consomment beaucoup d’énergie tout au long de leur cycle de vie. Afin d’améliorer le bilan carbone de ces appareils, équiwatt organise une récolte de téléphones usagés le samedi 11 juin 2022 dans le cadre du Festival Objectif Terre. A gagner: des bons de 20 francs pour le festival et de 200 francs pour un appareil reconditionné.

Extraction et transformation de ressources naturelles pour les fabriquer. Electricité pour les recharger, les transporter, conserver les données et refroidir les serveurs. Sans oublier les émissions de CO2 nécessaires pour produire l’électricité. Nos téléphones portables si pratiques sont aussi source de gaspillage énergétique. Que faire pour l’éviter? Trois questions à Alexane Dubois, responsable sensibilisation chez équiwatt.

Que faire, selon vous, pour concilier numérique et économies d’énergie?
La première chose à faire est de garder notre téléphone le plus longtemps possible, car la fabrication constitue une grande partie de l’impact énergétique. Il suffit de le faire réparer. Et lorsque ce n’est pas possible, on peut acheter un nouvel appareil qui soit réparable, avec des composants de bonne qualité et éventuellement doté d’un label écologique. Dans tous les cas, il doit être avant tout adapté à nos besoins. On peut aussi se procurer un téléphone reconditionné, moins cher et de toute aussi bonne qualité.

Qu’est-ce qui fait le plus augmenter la consommation?
Tout ce qui est lié aux services en ligne: vidéos, photos, musique. Tout le contenu que nous visionnons ou envoyons est stocké sur des serveurs dans des data centers (centres de données). Ces bâtiments sont éclairés, climatisés, surveillés par vidéo et alimentés en électricité en continu. Chaque fois que l’on envoie un message ou un e-mail, qu’on stocke une photo sur un cloud (stockage à distance), qu’on regarde une vidéo ou qu’on écoute de la musique en streaming (flux continu de données), on sollicite les infrastructures qui relient nos téléphones à ces serveurs. De plus, pour avoir accès à tous ces services de manière illimitée, on achète également de plus en plus d’appareils (TV, ordinateurs, tablettes, téléphones portables) toujours très énergivores à fabriquer.

Concrètement, comment diminuer sa consommation de données?
On peut commencer par privilégier le wifi, éviter de visionner des vidéos en haute définition (une résolution plus basse est généralement suffisante) et désactiver la lecture automatique des vidéos suivantes. On peut aussi télécharger la musique au lieu de l’écouter en streaming sur la 4G. Ou encore, sauvegarder ses photos sur un disque dur à la maison plutôt que sur un cloud. Sur les messageries, on pense à faire un seul long message car il consomme moins que plusieurs petits. Et bien sûr, il faudrait supprimer nos e-mails et vider la corbeille. Enfin, la détox numérique n’est pas qu’une mode. Se passer de nos écrans est non seulement bon pour la tête mais aussi pour la planète.

Quelles sont vos habitudes numériques?

Pour vous aider à le découvrir, équiwatt vous propose un quizz ludique qui vous permet de gagner un bon de 200 francs pour un smartphone reconditionné à faire valoir auprès du commerce en ligne Recommerce. Si vous rapportez un ou plusieurs téléphones portables usagés, samedi 11 juin 2022 au Festival Objectif Terre (esplanade de Montbenon), vous pourrez gagner l’un des quatre autres bons de 200 francs pour un smartphone reconditionné. Les 150 premiers à se présenter au stand d’équiwatt avec un vieux téléphone entre 10h et 18h recevront en plus un bon de 20 francs à utiliser sur tous les stands du festival.

Pour participer: www.equiwatt.ch/concours

F. Augsburger