Grève des femmes

Elles ont sonné l’heure

La nuit du 13 au 14 juin 2019, pour la première fois en 614 ans, des femmes ont annoncé les heures du haut de la cathédrale. Cette action faisait partie d’un ensemble d’actions symboliques organisées par la Ville en soutien aux revendications de la Grève des femmes. L’occasion de rappeler que le poste de «guette» de la cathédrale est également ouvert aux femmes.

«C’est la guette! Il a sonné l’heure. C’est la grève!»

C’est ce qu’ont pu entendre les Lausannois·e·s entre 23h et 2h du matin dans la nuit précédant la Grève des femmes du 14 juin. Billie Bird, chanteuse lausannoise, des collaboratrices de l’administration communale, Joëlle Moret, déléguée à l’égalité et à la diversité, et Nicole Christe, cheffe du Service de l’architecture, ainsi qu’une représentante du Collectif vaudois de la grève, Nadja Lamamra, ont donné de leur voix pour annoncer officiellement les heures, pour la première fois en plus de six siècles.

Traditionnellement en mains masculines, les femmes sont encouragées à postuler à ce poste unique, au sein du beffroi de la cathédrale. Vous pouvez par ailleurs trouver la vidéo des premières criées des guettes de la sur la chaîne YouTube de la Ville de Lausanne.

W. Korewa