Prévention

Nourrir les pigeons: une fausse bonne action!

Rendre service aux pigeons en les nourrissant avec du pain ou des graines? Détrompezvous! Ils se reproduiront tout au long de l’année et la population augmentera, avec un impact négatif sur le reste des espèces.

© Ville de Lausanne

Les pigeons sont capables de se nourrir des graines présentes naturellement dans les espaces verts. En cas de nourrissage, ce sont les oiseaux les plus forts qui se taillent la part belle du gâteau, tandis que les individus les plus jeunes et les plus faibles ne parviennent pas à avoir leur part. Stressés, affaiblis, ils mourront de maladie.

Le nourrissage profite aux espèces opportunistes les plus banales des villes: pigeons, rats, corneilles noires, renards. La Loi cantonale sur la faune stipule une interdiction de nourrir les oiseaux et les mammifères sauvages et de salir la voie publique.

Autre problème: les salissures par les fientes peuvent sérieusement endommager les infrastructures et bâtiments, sans compter les problèmes sanitaires tels que parasites ou maladies.

Trois réflexes à prendrePour vivre en harmonie avec les pigeons

  • ne pas les nourrir et informer les personnes qui le font;
  • éviter de laisser les pigeons s’installer sur votre balcon, dans votre galetas ou sur les corniches du bâtiment. Des solutions techniques existent;
  • informez-nous si vous observez un grand nombre de pigeons entrer et sortir d’un bâtiment voisin.

Pour plus d’informations: parcs.domaines@lausanne.ch

Gérard Cuendet, spécialiste des pigeons: +4179 219 39 69

E. Elsner