Mobilité

Collisionnez, c’est pour la bonne cause!

La brigade de prévention routière de la Police municipale de Lausanne a proposé un stand au concept détonnant, dans le cadre de la Semaine olympique, du 13 au 17 octobre.

Lorsque les piétons déambulent le nez dans leur portable, il est assez rare que ceux qui les observent trouvent beaucoup de raisons de s’enthousiasmer.

Mais à la mi-octobre, lors de la Semaine olympique, c’est pour des raisons pédagogiques que pas moins de 730 enfants et adolescents ont été vus dans cette posture du côté d’Ouchy.

Afin de sensibiliser les plus jeunes aux dangers de l’inattention due aux portables, la brigade de prévention routière de la Police de Lausanne avait eu l’idée de construire un parcours d’obstacles pour cet événement dédié à l’activité physique. Rien de trop dangereux, bien sûr, mais quelques planches çà et là, des buissons et quelques mini-escaliers que les enfants devaient éviter tout en lisant attentivement un texte sur des planchettes au format de portables.

Bilan des courses: quelques légers coups d’épaules entre enfants, des embrassades d’arbustes mais pas de gros bobos, bien sûr: «On ne voulait pas qu’ils se fassent mal, rigole l’adjudante Anne-Sophie Stoll. Le parcours était volontairement gentillet mais devait tout de même favoriser une prise de conscience des jeunes.»

Trop habiles

Lors de la journée parents-enfants du dimanche, les spécialistes de la prévention de la Police ont de plus fait un constat intéressant: à savoir que les jeunes maîtrisent mieux l’art de conjuguer balade pédestre et manipulation du téléphone que les adultes: «Paradoxalement, cette observation n’est pas très réjouissante, souligne l’Adjudante Stoll, cheffe de brigade, puisque du coup les enfants ont tendance à encore moins prendre leurs précautions.»

M. Musial & W. Korewa