Intégration

Le français pour tous: appel à projets

La Ville de Lausanne lance un appel à projets, baptisé «En route pour l’école», d’une valeur de CHF 50 000.-. Il a pour objectif de faciliter l’entrée à l’école des enfants allophones par l’apprentissage du français. Entretien avec Fanny Neuffer et Claudia Mühlebach, cheffes de projet, qui nous en expliquent le contenu.

Pourquoi un appel à projets?

Claudia Mühlebach: La Ville souhaite soutenir financièrement les personnes ou associations qui élaborent des projets pour les enfants d’âge préscolaire afin de les sensibiliser à la langue française avant qu’ils arrivent à l’école.

Fanny Neuffer: L’entrée à l’école est un moment charnière dans la vie d’un enfant et de sa famille, il est important de l’anticiper car si l’enfant part avec un trop grand retard, notamment de langage, celui-ci sera difficile à combler. Il faut profiter de la capacité de l’enfant à apprendre à cet âge-là.

Jusqu’à quand peut-on déposer les projets? Quand seront-ils réalisés?

NF: Les projets sont à déposer jusqu’au 31 décembre 2019 et les bénéficiaires du fonds seront connus au mois de février 2020. L’idée est que les projets puissent démarrer à la rentrée scolaire 2020.

Sur quels critères le jury va se focaliser pour choisir les projets?

MC: Afin d’assurer la qualité de ceux-ci, nous souhaitons que les intervenants attestent d’une expérience professionnelle en lien avec l’éducation et l’apprentissage de la langue. Les projets doivent être ciblés sur les enfants mais cela fait sens de prendre en compte l’inclusion de toute la famille.

NF: Dans l’idée d’un développement durable, nous souhaitons que les projets s’inscrivent dans une dynamique de quartier avec plusieurs partenaires. L’idée d’une pérennisation doit être envisagée.

Propos recueillis par W. Korewa