JOJ Lausanne 2020

On ne pouvait pas espérer mieux!

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse s’achèvent ce mercredi 22 janvier. Les bilans intermédiaires sont très positifs. Les plus de 300 animations proposées par Lausanne en Jeux! ont attiré un public nombreux et visiblement ravi.

«Tous les rapports que nous voyons sont extrêmement positifs, a déclaré Christophe Dubi, directeur exécutif des JO au Comité International Olympique (CIO), lors d’une conférence de presse le 16 janvier. Il y a du monde partout (170 000 personnes recensées sur l’ensemble des sites de compétitions à ce moment-là), et nous n’avons que des louanges venant de toutes les parties prenantes du mouvement olympique.»

Du côté de Lausanne en Jeux!, Joëlle Jungo, responsable de communication, a le sourire radieux: pendant sa première semaine, le programme culturel, sportif et gastronomique qui accompagne les JOJ, béni par une météo favorable, a attiré plus de 100 000 visiteurs, dont beaucoup d’écoliers.

«Depuis le début, nous voulions que les écoles participent, souligne Sabrina Attias, cheffe de projet de Lausanne en Jeux! et responsable des relations internationales de la Ville. Et nous aurons eu la visite de 25 000 écoliers simplement à travers les excursions organisées par les écoles.»

Grand succès notamment pour BodyCity, qui réunissait 50 danseurs, skateurs et fans de sports urbains, dans une création mêlant la danse, la fresque lumineuse et des sports urbains: les cinq représentations ont attiré environ 10 000 spectateurs. Succès «phénoménal» aussi, selon Joëlle Jungo, pour les initiations sportives ou les ateliers Parkour. Sans oublier la Chorale du Brassus ou les spécialités culinaires à la Maison des Sites.

«Ce qui a été unique, ajoute Joëlle Jungo, c’est cette concentration au coeur de la ville, très visible et vivante. Des employés du CIO, des journalistes sont venus nous dire qu’ils trouvaient tout ça incroyable!».

A. Maillard