Environnement

Pépinière du Loup: des plants pour le futur

Plus de 300 arbres ont été plantés à l’orée des Plaines-du-Loup en vue de la future arborisation de l’écoquartier. Cette nouvelle pépinière est constituée de plants dont le patrimoine génétique est adapté aux conditions climatiques à venir. Elle vise à les acclimater à leur nouvel environnement et à assurer une croissance sur site jusqu’à la plantation finale des arbres.

La Ville a procédé à la plantation d’une nouvelle pépinière sur une prairie jadis destinée à la production de foin, en marge du site de l’écoquartier des Plaines-du-Loup. Ces 300 jeunes plants seront cultivés localement afin de les adapter à leur nouvel environnement permettant ainsi d’éviter de grands trajets entre lieux de culture et sites de plantation.

Pour rappel, au printemps 2018, 21 arbres majeurs ont été prélevés sur le site de l’écoquartier. Ils ont été aujourd’hui replantés et montrent une belle reprise, couronnant ainsi un projet ambitieux. De plus, grâce au travail d’analyse du Service des parcs et domaines, des arbres initialement voués à la coupe ont pu être conservés. A l’issue du projet, l’attention particulière portée à l’arborisation à chaque phase et les replantations prévues auront permis de dépasser les 397 arbres qui prévalaient sur le site.

Ce projet pilote est en droite ligne avec les notions de réchauffement climatique et de nature en milieu urbain. Outre la volonté de travailler avec les végétaux existants et de maintenir les vieux arbres en place, ce type de pépinière illustre la volonté de la Ville de se fournir en plants locaux via son établissement horticole et ses partenaires pépiniéristes de proximité.

E. Elsner