Social

Une vague d’entraide et de convivialité

A Lausanne comme ailleurs, face au Covid-19, des très nombreuses initiatives de solidarité et de soutien ont rapidement émergé. Une journée nationale de l’entraide est lancée ce jeudi 2 avril.

© Marino Trotta - Ville de Lausanne
Vous pouvez faire des courses pour des personnes confinées chez elles.

Le site aide-maintenant.ch recense les propositions d’entraide sur l’ensemble du pays. On y trouve des dizaines de groupes Whatsapp ou Facebook à Lausanne et dans ses quartiers: Chauderon, Fiches nord, Montelly, Prélaz, Sébeillon-Malley, Sous-gare, etc. On y trouve un guide pour créer un groupe, un modèle de lettre à glisser chez ses voisins, ainsi que diverses recommandations de prévention. Une journée de l’entraide de voisinage y est proposée ce jeudi 2 avril, invitant chacun et chacun à fabriquer un fanion ou une affiche avec un cœur dans un cercle, et à l’accrocher à son balcon, à sa fenêtre, sur sa porte.

Des applications gratuites sont par ailleurs mises à disposition, telles que Five up ou Citoyen.ne.s solidaires. Cette dernière est employée dans plusieurs quartiers lausannois.

Le groupe Facebook Entraide Covid-19/Coronavirus Lausanne compte désormais plus de 5000 membres. On y lit au moins autant de propositions d’aide que de demandes.

Les autorités publiques soutiennent cet élan de solidarité. Le canton de Vaud propose de s’inscrire pour devenir bénévole, afin de mettre en contact les volontaires avec les organisations qui en ont besoin. Ces dernières peuvent y remplir un formulaire.

Les cloches du guet

Le guet de la Cathédrale sonne désormais l’alerte manuellement, comme au Moyen-Âge. Après l’annonce traditionnelle de l’heure, il se rend auprès de la Clémence, la cloche d’alarme qui se situe à l’ouest, au premier niveau, pour appeler à l’entraide et à la solidarité des Lausannois·es contre le coronavirus.

Pendant trois minutes environs, il sonne à ce rythme: trois coups – une pause – six coups – une pause – trois coups – une pause – six coups, etc. Avec l’apparition du COVID-19, le guet se voit ainsi revenu à sa raison d’être primitive: celle d’annoncer l’incendie et les consignes pour l’éteindre. Depuis 1405, c'était la formule en usage jusqu’à ce que le sinistre soit maîtrisé.

Autres initiatives

Lausanne à Table propose avec GastroLausanne un «Annuaire/COVID-19», qui recense des artisans du goût assurant un approvisionnement: ventes à la ferme, épiceries, pizzerias, boulangeries/pâtisseries, restaurants-traiteurs.

Sur Facebook, on peut trouver les cours de dessins de l’école d’art Apolline ou encore les surprenants bricolages de Cerises mauves. Le «câlin postal», opération mise en place par le duo d'humoristes Les Sissiʹs, invite à une «cœurespondance» intergénérationnelle permettant aux personnes isolées de garder le moral.

La radio Couleur3 invite le samedi à une Fête au balcon, à l’écoute d’une musique festive. A Lausanne comme ailleurs, chaque soir, on applaudit le personnel soignant à 21 heures. Et chaque jour, des gestes simples sont adressés en remerciement aux personnes au travail, que ce soit à la poste, dans les pharmacies, aux caisses, au nettoyage, ou encore les enseignants qui s’efforcent d’occuper leurs élèves: un dessin dans la boîte à lait, un merci, un encouragement ou un sourire.

AM, avec l’Unité de développement durable