Jeunesse

Vacances en confinement? Vacances quand même!

Durant les vacances pascales, les enfants de parents réquisitionnés sur le terrain pour combattre le COVID-19 ont pu bénéficier d’activités ludiques et simples grâce à la créativité et l’adaptabilité des éducatrices et éducateurs des centres aérés urbains (CAU). Rencontre avec Anne-Lise Blaser, éducatrice au CAU de Vers-chez-les-Blanc.

© LDD
Anne-Lise Blaser

Les possibilités d’activités étant très limitées (musées, piscines, centres de loisirs, magasins de matériel de bricolage et de jeux fermés), les équipes éducatives ont dû se réinventer. Il fallait pallier le manque d’outils tout en respectant les mesures d’hygiène.

Qu’avez-vous pu mettre en place?

Anne-Lise Blaser: Vu les circonstances, nous avons dû très vite nous adapter, avec un retour forcé mais ô combien bénéfique à des choses toutes simples... Les richesses que nous offre la nature, bricoler avec du matériel de récupération, jouer avec des jeux faits maison.

Nous avons ainsi fait du miel de pissenlits, une marionnette à l'aide de rouleaux de papier WC, ficelle et bâtons de glace, des échasses avec des boîtes de conserve, un serpent à bulle avec une bouteille de PET et un vieux linge de bain.

Pour les mesures d'hygiène, nous étions très attentives au lavage des mains, désinfection des tables, poignées, WC, etc. Le point difficile résidait dans la distance de sécurité de deux mètres entre chaque individu. Nous avons tenté, tant bien que mal, de la faire respecter lors de nos bricolages et autres jeux.

Il semble que les enfants aient adoré la simplicité de ces activités. Est-ce que cela va modifier votre façon de travailler désormais?

J’ai déjà l'habitude de travailler beaucoup avec la nature, de faire des sorties à la ferme et en forêt, mais il est vrai que cela m'a donné l'occasion de trouver encore des activités différentes à l'aide de matériel simple et de profiter des richesses que la nature nous offre et que nous avons parfois tendance à oublier. C'est un challenge, de faire beaucoup avec peu, car notre société nous a habitués à faire peu avec beaucoup ...

Quand auront lieu les prochaines sorties et comment s’y inscrire?

En temps normal, les centres aérés urbains ont lieu lors des vacances des relâches, à Pâques et l’automne, par groupes de 12 enfants. L’été, la Ville organise un grand centre aéré. Toutefois, au vu de la situation sanitaire actuelle, le maintien des accueils de l’été n’est pour l’heure pas décidé. Le domaine accueil vacances informera le public via son portail internet.

WK

© Anne-Lise Blaser

Les enfants ont fabriqué des marionnettes à l'aide de rouleaux de papier WC, ficelle et bâtons de glace.