Culture

Un peu de la vie extérieure dans le quotidien des séniors

Les six bibliothèques de la Ville ont rouvert partiellement le 11 mai. Mais depuis le semi-confinement et au moins jusqu’au mois de juin, un service de livraison d’ouvrages à domicile est assuré gratuitement pour les séniors lausannois particulièrement tenus à l’intérieur.

© LDD
Alexandre Berto prépare des sacs de livres qui seront livrés gratuitement aux personnes âgées de 65 ans et plus.

«Il est extrêmement important de pouvoir lire durant cette période, c’est une priorité pour moi en ce moment. Pour ceux qui ne peuvent vraiment pas sortir, c’est fantastique. Je suis très reconnaissante.» Comme des dizaines de séniors lausannois, Alicia Fierz a sauté sur la proposition de livraison d’ouvrages à domicile de la Ville pour faire face à la période de confinement qui l’a clouée chez elle du jour au lendemain.

Proche de la septantaine, cette lectrice assidue a choisi de se divertir avec la biographie de l’humoriste français Thierry Le Luron. Les détentrices et détenteurs d’une carte de bibliothèque, âgés de 65 ans et plus, peuvent passer commande depuis le 14 avril auprès du Service bibliothèques et archives de la Ville (BAVL). L’équipe leur propose gratuitement la livraison de livres, journaux, DVD, livres sonores, etc.

Avec les courses

Il faut dire que la Ville a dès le début de la crise mandaté l’État-major DIAM pour de la livraison de courses aux personnes les plus vulnérables. Au sein de l’équipe des bibliothécaires, une idée a germé rapidement: compléter cette offre par des livres. Ainsi, deux fois par semaine, des sacs de livres sont préparés par un collaborateur des bibliothèques.

L’adjudant Christian Schwery, accompagné d’un collègue, apporte ensuite nourriture et bouquins, en ayant le moins de contact possible et en faisant au plus vite. Les livres sont déposés devant la porte des lectrices et lecteurs; ceux-ci n’ont qu’un formulaire à signer.

Au retour, les livres sont mis en quarantaine ou désinfectés pour garantir une sécurité maximale. Dans ce contexte où la maître-mot est distance, certain·e·s trouvent des moyens de transmettre leur gratitude: «On nous a même laissé une boîte de chocolats sur le palier», raconte Christian Schwery.

Pour lui, ce service permet aussi une écoute au moment des commandes notamment, une possibilité de réorienter les gens qui ont besoin de parler auprès des lignes téléphoniques mises à disposition dans une période où la solitude peut parfois être grande.

L’accent sur le lien social

«Dès le début de la crise, j’ai fait savoir que j’étais disponible pour continuer à effectuer les tâches nécessaires et trouver comment garder du lien avec notre public. Quand ce projet a été mis sur pied, j’ai répondu à l’appel», explique Alexandre Berto, bibliothécaire à la Ville.

Il prend ainsi les commandes et se charge de trouver ce qu’il faut. Pour lui, il est essentiel de garantir l’accès à la lecture à un public peut-être moins à l’aise avec les ouvrages numériques. «Sans lecteur, la bibliothèque n’a pas de sens. Il fallait trouver quelque chose. Les gens qui téléphonent commencent toujours par me demander comment je vais! Cette crise a remis l’accent sur le lien social», commente-t-il, enthousiaste.

Passionné de lecture, Alexandre Berto se réjouit aussi de pouvoir conseiller les personnes qui appellent pour leurs parents, sans savoir vraiment que commander. Il s’agit ainsi de s’imaginer les goûts et envies des uns et des autres, et d’espérer être au plus proche.

Explosion numérique

En dehors de ce service aux séniors, les Bibliothèques de la Ville ont redoublé d’effort pour maintenir le contact – virtuel – avec leur public. La demande d’offre numérique a explosé, ainsi que l’activité sur les réseaux sociaux. «On a dû penser à divertir les gens, et à cibler les conseils sans qu’il n’y ait besoin de les faire sortir. L’exercice est très réussi!», conclut Nadia Roch, cheffe du Service BAVL, alors que les bibliothèques de la Ville retrouvent enfin leur public, avec un aménagement spécial en respect des règles sanitaires.

Le catalogue en ligne: https://bavl.lausanne.ch/iguana/www.main.cls  

Pour passer une commande: bibliotheques@lausanne.ch ou les mardis et jeudis de 14h à 16h au +41 21 315 69 50. Le numéro de la carte de lecteur doit être communiqué.

JD