Culture

Le mudac ferme pour grandir

Installé à la Maison Gaudard depuis 20 ans, le Musée de design et d’arts appliqués contemporains y clôt ce dimanche 30 août sa dernière exposition, «Extraordinaire!». Mais une vingtaine de rendez-vous auront encore lieu pendant qu’il prépare son déménagement. La réouverture est prévue fin 2022 à PLATEFORME 10, près de la gare.

La fermeture coïncide avec les 20 ans du musée, et ce sera le premier des rendez-vous prévus pour garder un lien avec le public: une grande fête d’anniversaire le 3 octobre. Avec un programme artistique mêlant des performances, de la musique, des installations.

Ces deux prochaines années, il y aura encore des conférences à la Maison Gaudard, et plusieurs festivals lausannois y seront accueillis, en essayant de tisser un lien avec l’univers du design.

En déménageant, le mudac cessera d’être un musée communal pour passer à l’échelon cantonal. A PLATEFORME 10, dès 2022, il disposera d’une surface d’exposition trois fois plus grande, pourra stocker toutes ses œuvres sur place et cohabitera avec deux autres musées, l’Elysée et le MCBA. Comment aborde-t-il cette transition? Rencontre avec Amélie Bannwart, conservatrice.

Pourquoi vous faut-il deux ans pour déménager?

On nous pose souvent la question, mais c’est un énorme travail! Nous devons emballer toutes les œuvres, notamment la collection d’art verrier. Nous allons réorganiser nos collections en vue des nouveaux espaces de stockage, préparer les expositions inaugurales… Le mudac va grandir, nous devons aussi engager et former du personnel.

Des regrets de quitter la cité?

Oui, nous quittons tous cette charmante maison avec des regrets. Mais elle n’était pas faite pour héberger un musée. La porte d’entrée ne laissait pas passer des objets faisant plus de 80 centimètres de large! Mais c’est un beau challenge de rejoindre PLATEFORME 10, où nous serons plus à l’aise et bénéficierons d’un environnement attractif.

Quel bilan pour votre dernière exposition, «Extraordinaire!», ouverte jusqu’à ce dimanche 30 août?

Nous finissons en beauté malgré la pandémie! Nous nous sommes fait plaisir en exposant des objets décalés, ludiques et intrigants, dans une scénographie originale en carton, en clin d’œil au déménagement. Les retours du public sont très positifs.

AM