Quartiers

Les tricots du Budget participatif

Le projet Tricot-Graffiti est un des projets lauréats du Budget participatif 2019. Le collectif tricote, crochète depuis janvier 2020 des éléments colorés, décoratifs pour habiller l’avenue de la Harpe depuis le rond point de Montriond jusqu’à Ouchy.

© Laurent Kaczor
Mélanie Matthey (à gauche) et Julie Chanel à l’avenue de la Harpe.

Mélanie Matthey habite l’avenue de la Harpe depuis 2009. Elle exerce la profession de géomaticienne à 60%. Julie Chanel, habitante du quartier depuis 2010, est créatrice de tricots et tient une boutique de laine sur l’avenue de la Harpe.

Comment est né le projet Tricot-Graffiti?
Nous avions remarqué des projets similaires dans d’autres villes du monde. Notre but premier était de mettre de la couleur et de la vie en automne/hiver lorsque les rues sont plus tristes. Nous avions aussi envie de réunir des gens d’horizons, d’âges différents, autour d’un même projet. C’est mission accomplie, nous sommes une soixantaine de participants âgés de 21 à 86 ans, dont deux hommes. Toutes et tous unis par la même passion.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait déposer un projet au Budget participatif?
Avoir une solide base «humaine» avec un organigramme défini car on sous-estime assez vite les efforts à engager. Il faut voir loin dès le début, ce budget participatif est un tremplin.


Quel est votre meilleur souvenir de cette aventure?
Mélanie: Pour moi ce fut le samedi 31 octobre, lors de l’installation des tricots, aboutissement d’une année de travail. Enormément de personnes nous ont félicitées!

Julie: Quand nous avons entendu, à la toute fin de l’annonce des lauréats, que nous faisions partie de la «cuvée» 2019. Là je me suis dite: ça y est, on va le faire! La seule perspective d’imaginer les mois qui allaient suivre était palpitante.

Allez-vous continuer votre projet?
Oui, en tout cas jusqu’en avril 2021. Nous envisageons de conserver le groupe de bénévoles pourquoi pas pour d’autres projets, à voir…

Pour rappel, le Budget participatif permet aux habitantes et habitants de Lausanne de déposer des projets de quartier qui sont ensuite soumis à votation populaire. La phase de vote 2020 est d’ailleurs lancée! Si vous aussi vous souhaitez voter pour vos projets préférés, choisissez d’ici au 29 novembre parmi les 26 proposés.

SM