«La démocratie, une culture»

SALLAZ -Pour participer à la vie politique, il faut pouvoir se forger une opinion en s’informant sur les candidats aux élections, ou sur les objets de votations. Comment se faire un avis face à des objets parfois complexes? Interview de France Santi, journaliste et spécialiste en communication sans barrière.

© BLI
Caroline Goretta
Lors des votations, il n’est pas toujours facile de comprendre le livret rouge qu’on reçoit de la Confédération. Est-ce que des solutions comme les films easyvote.ch sont suffisantes à votre avis?

France Santi: Personnellement, je préfère un texte car je peux relire une information à mon rythme. Par contre, ce que j’aime bien avec les vidéos, c’est que lorsque les gens en produisent, ils écrivent beaucoup moins, car ils doivent faire des vidéos de maximum deux minutes. Je conseille aux personnes qui font des vidéos de refaire un texte à partir de leurs vidéos, parce qu’elles ont déjà bien simplifié le contenu en écrivant moins, et en étant plus précises. J’encouragerais donc easyvote.ch à réaliser leurs vidéos et ensuite à proposer les scénarios en version papier qu’on pourrait télécharger sur internet et lire tranquillement.

Comment intéresser à la politique des personnes qui ne savent pas lire ou qui ne comprennent pas les dessins?

On peut simplifier des brochures, on peut faire des vidéos. Mais pour voter, il faut savoir reconnaître qui sont les personnes qui pourraient m’aider à avoir un avis. Savoir chez qui je peux aller chercher des informations comme dans des journaux, sur internet, en discutant avec des amis, auprès des partis politiques qui m’intéressent et qui représentent mon avis.

La démocratie, ce n’est pas regarder une brochure et voter,

c’est beaucoup plus: c’est une culture. La brochure est importante et il faut la rendre plus simple. Mais il y a aussi tout le reste: les partis politiques, par exemple, pourquoi parlent- ils de façon si compliquée? Les médias: pourquoi sont-ils toujours aussi rapides? Ne pourraient-ils pas proposer d’autres formats plus simples? Cet effort de simplifier et de produire des contenus clairs est important à tous les niveaux du jeu démocratique.

Caroline Goretta

Caroline Goretta

Coordonnées

Bureau lausannois pour les immigrés

Place de la Riponne 10
Case postale 5032
1002 Lausanne  

+41 21 315 72 45
Ecrivez-nous