Ecoles

«J'ai appris à activer mon réseau»

Le projet «Moi, mon réseau, mon futur», proposé par Lausanne Région et la Ville de Lausanne, permet à plus de 820 élèves en dernière année de scolarité obligatoire (11e VG) d’identifier leur projet professionnel et de bénéficier d’outils concrets pour faciliter leur transition. Interview de Sara et Karim, deux bénéficiaires du projet, élèves au collège C.F. Ramuz.

© V. Huguet

Des conseils pour trouver un emploi.

Quel est ton projet professionnel?

Sara: J’aimerais me diriger vers un CFC et donc vers la voie apprentissage. Pour l’instant, j’hésite entre deux métiers et je n’ai toujours pas trouvé ma place.

As-tu trouvé ce projet utile pour toi?

Oui, énormément. J’ai pu prendre le temps pendant ces deux périodes scolaires de réfléchir à mon avenir, de travailler sur mon projet professionnel, de me préparer un peu plus et de poser des questions. J’ai pu aussi me remotiver après plusieurs refus ou réponses négatives.

Je trouve vraiment très utile de travailler en petit groupe sur ce sujet. L’ambiance est vraiment super, les animateurs sont bienveillants et les ateliers nous amènent vraiment quelque chose de nouveau.

Que retiens-tu du projet?

Les quatre ateliers sont vraiment complémentaires. Le premier nous permet de se mettre dans le bain et de réfléchir à ce que l’on veut. Le deuxième, sur les qualités, nous permet de travailler un peu sur soi-même et de pouvoir chercher des qualités qui ne sont pas forcément en relation avec des notes. Le troisième nous donne la possibilité de préparer un entretien et d’apprendre à bien se présenter. Et finalement le quatrième, que je ne connaissais pas du tout, nous permet de réaliser que l’on a des gens autour de nous qui peuvent nous aider. On peut contacter ces gens pour nous aider dans notre projet.

Pour ma part, je ressors motivée et je suis prête pour mon prochain entretien de la semaine prochaine. Je croise les doigts.

Quel est ton projet professionnel?

Karim: J’aimerais beaucoup travailler dans le secteur de l’automobile et dans la vente par exemple. Je suis à la recherche d’une place d’apprentissage mais je n’ai pour l’instant pas eu de chance.

As-tu trouvé ce projet utile pour toi?

Je suis arrivé en me disant que ce serait encore deux périodes à écouter des gens parler. Et finalement, j’ai participé et j’ai discuté avec notre animatrice (coach) sur mon projet professionnel. C’était vraiment sympa, et après réflexion vraiment cool de pouvoir le faire. J’ai appris pas mal de petites choses pour mes futurs postulations, entretiens et sur l’importance du réseau, par exemple, que je ne connaissais pas.

Que retiens-tu du projet?

Je retiens les conseils, l’identification de mes qualités personnelles que je ne valorisais pas sur mon CV ou lors de mes entretiens. Mais aussi le fait que je peux contacter les gens pour m’aider ou me renseigner sur des places d’apprentissage. Je vais par exemple contacter le garage où mon père a acheté sa voiture pour savoir si je peux faire un stage ou si je peux postuler pour un apprentissage. Donc «activer un peu mon réseau», comme dit la coach. Je n’y avais jamais pensé.

Propos recueillis par David Mermod