Santé

Vaccinations: «Tout se passe comme planifié»

Depuis le 26 avril, la vaccination Covid-19 est ouverte gratuitement à la population de plus de 18 ans dans le canton de Vaud. Avec l’aide de la PCi vaudoise, le centre de Beaulieu effectue environ 12'000 vaccinations par semaine, avec des horaires élargis aux soirs et week-end. Interview du Lieutenant-colonel Yves Sigwalt, commandant du Bataillon de protection civile Centre.

© © Marino Trotta - SPSL
La protection civilie gère l'admission, le parcours à l'intérieur et les sorties.

Quel rôle joue la protection civile dans ces vaccinations?

Yves Sigwalt: L’organisation du centre de vaccination relève de l’EMCC, l’état-major cantonal de conduite, en partenariat avec la clinique La Source et le CHUV (centre hospitalier universitaire vaudois). Le personnel sanitaire se charge de la vaccination, nous nous chargeons de l’accueil et de la partie administrative (l’ensemble des quatre bataillons régionaux de la Protection civile vaudoise), avec tous les documents d’admission, de l’orientation du public et de la gestion des flux dans le bâtiment. Nous récupérons et veillons sur les personnes qui vont attendre 15 ou 20 minutes pour voir si elles supportent bien le vaccin, puis nous finalisons leur sortie.

De votre point de vue, comment ça se passe?

Vraiment bien. Nous avons de bons retours de nos miliciens, qui sont satisfaits de leurs engagements et j’ai le plaisir de recevoir plusieurs fois par semaine des messages qui félicitent l’organisation et la rapidité du traitement. On annonce que ça prend 30 minutes, ça dure réellement 30 minutes, de manière ponctuelle par rapport au rendez-vous pris. Et le nombre de vaccinations est celui que nous avions planifié.

Encouragez-vous tout le monde à s’inscrire?

Très clairement! Là où nous voyons bien à quel point les vaccinations portent leurs fruits, c’est dans les EMS (Etablissements médico-sociaux). La protection civile y était très sollicitée entre octobre et décembre; depuis que les vaccinations ont commencé en janvier, on n’y fait plus appel à nous. / Propos recueillis par AM

Hotline cantonale: 058 715 11 00

Propos recueillis par AM