Energies

Davantage de soleil dans la prise

Connaissez-vous la composition de l’électricité que vous avez consommée en 2020? Du solaire photovoltaïque de l’agglomération lausannoise, un peu d’éolien de la Vallée du Rhône et beaucoup d’hydroélectricité de Lavey (VD) et d’Emosson (VS). L'électricité fournie par les Services industriels de Lausanne (SiL) est à 94,3% d'origine renouvelable.

© SiL –Ville de Lausanne

La centrale solaire photovoltaïque du stade de la Tuilière peut fournir de l’électricité pour environ 250 ménages. Elle a été certifiée naturemade star..

Chaque année, les fournisseurs d’électricité renseignent leurs clients sur la composition et la provenance de l’énergie fournie l’année précédente, conformément à l’Ordonnance fédérale sur la garantie d’origine et le marquage de l’électricité (OGOM). Cette information officielle, appelée «marquage de l’électricité», est jointe aux factures d’électricité envoyées durant le dernier trimestre.

«Les ménages lausannois (qui consomment entre 2500 et 3500 kWh/an), ainsi que les PME (petites et moyennes entreprises) consommant moins de 100'000 kWh/an, reçoivent par défaut le produit nativa®. C’est une électricité 100% renouvelable et 100% régionale, composée à 90% d’hydroélectricité régionale et à 10% d’hydraulique de Lavey et de solaire local, certifié naturemade basic, explique Norbert Vermot, responsable de l’approvisionnement en électricité aux SiL.

Avantages du solaire

Mais que signifie cette certification? Le label de qualité naturemade garantit aux consommatrices et consommateurs que l’électricité commandée provient effectivement des sources renouvelables annoncées. Il a été créé par l’Association pour une énergie respectueuse de l’environnement (VUE). Il est soutenu par suisseénergie, ainsi que par plusieurs associations nationales engagées dans la protection de l’environnement.

A Lausanne, si l’hydroélectricité constitue une part essentielle de la fourniture par défaut, les nouvelles énergies renouvelables ne sont pas en reste. «L’avantage du solaire est qu’il n’a que peu d’impact sur la nature et l’environnement», continue Norbert Vermot. C’est ainsi que 9% du produit naturemade basic inclus dans nativa® provient de centrales photovoltaïques locales certifiées naturemade star (le label le plus exigeant d’Europe en matière de respect de l’environnement lors de la production d’énergie).

Production électrique à la Tuilière

Ce pourcentage de 9% va progressivement augmenter car chaque année les SiL demandent la certification naturemade star pour de nouvelles installations de production d’énergie. «Récemment, nous avons fait certifier la centrale solaire photovoltaïque du nouveau stade de la Tuilière. Celle-ci est particulièrement intéressante car elle peut produire quelque 725'000 kilowattheures (kWh) par an, soit la consommation d’environ 250 ménages. Et une grande partie (environ 80%) est réinjectée dans le réseau durant la journée, étant donné que le stade est principalement utilisé en fin d’après-midi et en soirée.»

En 2020, l’électricité des SiL a donc été à 94,3% d’origine renouvelable. Le solde provient à 3,9% de la moitié non renouvelable de l’électricité produite par l’usine de valorisation thermique et électrique des déchets de Tridel, et à 1,8% de l’énergie nucléaire commandée par des entreprises qui bénéficient des conditions du marché libre.

2020, année confinée

En 2020, les SiL ont distribué 1313 GWh d’électricité et la production de l’aménagement hydroélectrique de Lavey s’est montée à 422 GWh. La demande annuelle a légèrement baissé de 2,4% par rapport à 2019. Durant le premier semi-confinement, celle-ci a même diminué d’environ 10% durant plus de deux mois.

FA