Energies

Grande opération LED à Port-Franc 18

Le bâtiment administratif de Port-Franc 18 a subi un lifting lumineux de grande ampleur. Quelque 700 ampoules ont été remplacées par des LED, et les 300 luminaires sur pied ont été rénovés. La consommation d’énergie a ainsi diminué de 56% (67'500 kWh/an).

Les luminaires sur pied à tubes fluocompacts, très répandus dans les bureaux depuis les années 90, sont particulièrement énergivores: environ 240 watts/unité. Et cela d’autant plus qu’ils sont souvent allumés 6 à 8h par jour. Il existe maintenant une solution simple et rapide pour diminuer leur consommation d’électricité sans devoir les remplacer: le relamping. Cette technique consiste à changer uniquement les sources lumineuses et le système de gestion électronique, et à conserver la structure du lampadaire et toutes les fonctionnalités (détecteur de présence, etc.).

«Ce relamping coûte 2 à 3 fois moins qu’un simple remplacement et divise par deux la consommation d’électricité, explique Nadia Correa, experte en économies d’énergie dans les entreprises pour équiwatt. Nous travaillons avec des partenaires de la région, qui gèrent l’entier de la prestation et offrons une subvention de 25% (jusqu’à 20'000 francs).»

Retours positifs

Récemment, quelque 700 ampoules LED ont été installées dans le bâtiment administratif de Port-Franc 18. Dans les bureaux, 309 lampadaires sur pied avec tubes fluocompacts ont bénéficié de ce relamping. Dans les couloirs, 318 plafonniers et au sous-sol 108 tubes fluorescents ont aussi été changés.

«L’opération s’est réalisée en moins de trois semaines, explique Massimo Spizzo, responsable du secteur intendance. L’entreprise a transformé chaque luminaire dans un atelier installé sur place et a trié directement les matériaux à jeter. La lumière est aujourd’hui très agréable et les retours ont été très positifs.»

A noter que le projet, qui a coûté un peu plus de 100'000 francs et subventionné à hauteur de 20'000 francs par équiwatt, permet une économie de 16'800 francs/an.

F. Augsburger