Les 11 étapes du parcours d'artiste visuelle de Marie-José Imsand

L’écrivaine Marie-José Imsand est d’abord une artiste-peintre formée à Montréal par son «maître», la peintre suisse Francine Simonin. En onze étapes, et autant d’illustrations extraites de son travail, elle raconte son parcours dans le domaine des arts visuels.

© Marie-José Imsand
Gravure sur cuivre, 1985

Ma première gravure sur cuivre, 1985

«Élève en 1984-85 à l’Université d’arts plastiques à Montréal et à l’université d’arts plastiques de Trois-Rivières sous la tutelle de Francine Simonin, peintre suisse, qui a été pour moi un véritable maître. En un an, j’ai appris le dessin d’après modèle, le portrait, la nature morte, le lavis, la gravure sur cuivre et la gravure sur bois. En rentrant en Suisse, j’ai fait de mon studio un atelier et, en dehors de mes boulots alimentaires, je me suis appliquée à travailler chaque technique, parfois pendant plus d’un an.»

© Marie-José Imsand
Le Secret, 1986

Ma première exposition, 1986: Instants donnés à la Galerie 16/25, Lausanne

«La Galerie 16/25, ouverte par la Ville de Lausanne, permettait de réaliser une première exposition après avoir été choisi par un jury de plasticien·ne·s. Cela a été une chance d’être sélectionnée. Sans cela, j’aurais peut-être abandonné cette vie précaire entre mon job de serveuse ou vendeuse de cigarettes et mon choix d’être peintre, qui ne réjouissait pas ma famille.»

© Droits réservés
Articles de presse, 1990

Mon premier voyage en Roumanie, 1990

«Premier voyage en Roumanie avec le collectif de la Galerie 16/25 pour acheminer du matériel aux artistes après la chute de Ceausescu. Par reconnaissance, le directeur du Musée National de Bucarest nous a offert d’exposer. Il a fait sauter le champagne sur ses murs criblés de balles pendant la révolution qui avait mis fin au règne du dictateur…»

© Marie-José Imsand
Illustration accompagnant un article dans le domaine de la psychologie, Femina, 1992

Mes premières illustrations pour le magazine Femina, 1992

«Premières publications! Cela a renforcé ma confiance en moi et m’a permis pendant un temps de ne pas courir après des jobs intérimaires.»

© Marie-José Imsand
Portrait, 1993

Exposition personnelle, 1993: Portraits, encre et lavis: Infinité à la galerie Le Blanc des Cieux, Lausanne

«La galerie Le Blanc des Cieux se trouvait au premier étage de l’ancienne préfecture de la Ville de Lausanne, à côté de la cathédrale. Cinq salles d’exposition jonchées de gravats venant des murs que le galeriste avait abattus pour agrandir son espace. Un souvenir extraordinaire!»

© Marie-José Imsand
L'homme et le chien, 1997

Exposition père et fille à la galerie du Château d’Avenches, 1997

«Une exposition avec les photographies Hommes du désert de mon père, Marcel Imsand, et mes dessins de la série L’homme et le chien. C’est une émotion toujours présente que d’avoir partagé cette exposition avec mon père.»

© Marie-José Imsand
Gravure sur bois, 2006

Ateliers de peinture et d’écriture de la Fondation du Levant à Lausanne, 2006

«Engagement pour donner des cours au sein des ateliers de peinture et d’écriture de la Fondation du Levant à Lausanne. Cela fait vingt ans que j’ai le privilège d’avoir un métier qui se conjugue avec mes deux passions. Nous avons fait une exposition collective de gravure sur bois à l’Espace Flon à Lausanne en 2006.»

© Droits réservés
Terres de Sienne, Editions Si, 2021

Lancement des Editions Si à la Fête du livre de Gruyères, 2012

«Les Editions Si ont été lancées avec la publication de six titres: Encres, Qui? La lumière du bois, Terres de Sienne, De face et Confidences. J’ai créé cette petite maison d’édition d’art pour montrer mon travail et l’offrir à petit prix au plus grand nombre. J’aurais dû constituer une petite équipe pour mieux m’en occuper, mais je ne l’ai pas fait et mon travail alimentaire, l’écriture et la peinture ont pris l’essentiel de mon énergie et de mon temps.»

© Marie-José Imsand
Performance, 2013

Streets painting sur la place du Flon à Lausanne, 2013

«Ce streets painting, réalisé sur des toiles de quatre mètres sur quatre, donnait suite une exposition collective au CHUV, intitulée La terre. J’aime travailler en public. Cela vient de mon enfance: lorsqu’ils recevaient des ami·e·s à la maison, mes parents me donnaient de quoi dessiner au dos des photographies de mon père avec un gros feutre noir.»

© Marie-José Imsand
Oeuvre présentée à la Galerie L'Univers, 2013

Exposition personnelle à la Galerie L'Univers à Lausanne, 2013

«Une de mes deux grandes expositions personnelles.»

© Marie-José Imsand
Autoportrait, 2021

Exposition personnelle au Centre culturel d'Assens, juin 2021

«Une de mes deux grandes expositions personnelles.»

En relation
Coordonnées

Service des bibliothèques et archives
Direction de la culture et du développement urbain

Place Chauderon 11
1003 Lausanne  

Ecrivez-nous

Facebook
Youtube

Actualités

Bus: tl 18: Port-Franc; tl: Chauderon
Métro: m1: Vigie; m2 Lausanne-Flon
LEB: Chauderon