La playlist de Bruno Pellegrino

S’il aime et pratique la littérature, l’écrivain romand ne pourrait se passer de musique! Il écrit la plupart du temps en silence mais de Céline Dion à Woodkid en passant par Chopin, Michael Jackson ou Billie Eilish, les chanteur·se·s et musicien·ne·s sont nombreux·ses à l’avoir inspiré et marqué pour la vie!

© Droits réservés

Il venait d’avoir 18 ans de Dalida

«J’étais enfant le jour où la voisine m’a offert un best of de Dalida, deux CD dans une belle boîte dorée. Ces chansons ont résonné dans ma chambre pendant des années. Je ne sais pas bien ce que cette voix touchait en moi à cet âge-là. Quant à ce qu’elle touche en moi aujourd’hui, c’est trop intime pour être dit en quelques lignes.»

Ecouter Il venait d'avoir 18 ans

© Droits réservés

My Heart Will Go On de Céline Dion

«Le répertoire de Céline Dion est tellement intégré aux circuits de ma mémoire que je n’ai aucun recul pour le commenter. Céline est là, c’est tout. Et si je commence à parler de Titanic, dont cette chanson est la B.O., on ne m’arrêtera plus. Il y a presque quelque chose de comique dans l’impact que ce film (j’avais 10 ans à sa sortie) a eu sur moi, mes références, mes envies, mon imaginaire.»

Ecouter My Heart Will Go On

© Droits réservés

Nocturne en do mineur, op. 48 no 1 de Frédéric Chopin

«J’ai acheté l’album des Nocturnes de Chopin à 17 ans. J’entretenais avec cette musique un rapport comparable à celui qui me liait à la poésie: une attirance mêlée de crainte et de méfiance. Pendant des années, j’ai voulu composer un roman dont le protagoniste serait un pianiste et qui épouserait la structure mélodique en trois mouvements de ce nocturne. C’est finalement le nocturne qui a pris la forme de ce texte avorté: je le réécoute, et c’est comme relire ces phrases que j’ai, pour l’essentiel, oubliées.»

Ecouter Nocturne en do mineur, op. 48 no 1

© Droits réservés

Tempelhof de Rone

«C’est d’abord le titre de ce morceau qui m’a attiré – j’ai vécu des choses importantes pour moi à proximité de l’ancien aéroport de Tempelhof, à Berlin. J’ai écouté en boucle l’album dont est tiré ce titre quand j’écrivais mon premier livre, Comme Atlas. Je le note, parce que j’écris généralement sans musique. Je trouve ça dangereux, la moindre scène semble réussie si on y superpose le bon accompagnement sonore.»

Ecouter Tempelhof

© Droits réservés
Lettre à ma mère de Georges Simenon

I love you de Woodkid

«Sorti en 2013, le premier album de Woodkid, The Golden Age, reste lié pour moi à une époque où tout bougeait autour de moi. Je mettais mes écouteurs, je lançais la musique, et les accords, les instruments, les textures du son et des rythmes épousaient parfaitement ce que je traversais.»

Ecouter I love you

© Droits réservés

Elle a dit de Mylène Farmer

«Mylène Farmer est sans doute l’artiste dont je suis le parcours et l’évolution depuis le plus grand nombre d’années. Chacun de ses albums me ramène à une certaine période de ma vie – des premiers, écoutés sur la chaîne hifi de ma cousine, aux derniers, téléchargés sur mon téléphone.»

Ecouter Elle a dit

© Droits réservés

Jonathan de Christine and the Queens feat. Perfume Genius

«Cette chanson fait ce que les romans ne peuvent pas: elle condense, en l’espace d’une poignée de minutes, une intensité folle d’expériences et d’émotions. Elle n’impose rien, elle invite, elle questionne, elle console. J’aurais aimé l’écrire.»

Ecouter Jonathan

© Droits réservés

All The Good Girls Go To Hell de Billie Eilish

«Ce morceau m’a saisi par son rythme, la voix si singulière de Billie Eilish, et puis par ces deux lignes qui ne m’ont plus quitté: and once the water starts to rise / and heaven’s out of sight. Les eaux montent, le ciel est hors de portée: l’air de rien, ces mots m’ont aidé à trouver un certain ton, à un moment où je peinais à faire parler le narrateur de mon troisième livre, Dans la ville provisoire

Ecouter All The Good Girls Go To Hell

© Droits réservés

Stars/Feelings de Nina Simone

«Nina Simone n’a longtemps été pour moi qu’un nom, que je n’associais à rien. Depuis que j’ai commencé, pour mon prochain roman, à faire des recherches sur des pianistes, je retombe constamment sur elle. Zadie Smith entre autres, dans Swing Time, parle de l’amour que Nina Simone avait pour Bach. Quand je suis tombé sur cette vidéo d’un concert à Montreux, je suis resté médusé.»

Ecouter Stars/Feelings

© Droits réservés

Wanna Be Startin’ Something de Michael Jackson

«La vie, la personnalité et la musique de Michael Jackson me fascinent pour toutes sortes de raisons que je m’attache à démêler dans le roman sur lequel je travaille en ce moment. Si j’ai choisi ce titre, c’est parce que c’est là-dessus que s’ouvre le Bad Tour, la tournée mondiale que Jackson a réalisée entre 1987 et 1988 – c’est cette chanson qu’il chantait à Lausanne le soir de ma naissance.»

Ecouter Wanna Be Startin’ Something

Coordonnées

Service des bibliothèques et archives
Direction de la culture et du développement urbain

Place Chauderon 11
1003 Lausanne  

Ecrivez-nous

Facebook
Youtube

Actualités

Bus: tl 18: Port-Franc; tl: Chauderon
Métro: m1: Vigie; m2 Lausanne-Flon
LEB: Chauderon