Energies

L’éclairage public, entre harmonie et économie

Grâce au Plan Lumière, l’éclairage public lausannois évolue peu à peu vers des ambiances nocturnes plus conviviales. De plus, l’usage systématique d’ampoules LED permet de diminuer la consommation d’énergie d’environ 50%.

L’éclairage public lausannois ne compte pas moins de 13 000 points lumineux, à savoir 9000 pour les routes et 4000 environ pour les parcs et les zones piétonnes, le tout en près d’une centaine de modèles de luminaires différents.

Pour gérer ce grand ensemble, les Services industriels de Lausanne se sont dotés en 2015 d’un Plan Lumière. Basé sur un concept poétique – «Lausanne, c’est du gris, du vert, du bleu» – ce plan formalise une vision d’ensemble de l’éclairage public et de son évolution pour les années à venir (jusqu’en 2025). Il prévoit de mettre en valeur l’identité de la ville et son patrimoine, d’accroître la sécurité et le confort des usagers tout en diminuant la consommation d’énergie.

Vers la fin de l’orange

Ainsi, la tonalité orange des lampadaires (liée aux anciennes lampes à vapeur de sodium haute pression) disparaît peu à peu. Au fil des rénovations, un éclairage plus élégant, variant entre blanc chaud et blanc froid selon les usages, redonne vie à certains éléments patrimoniaux de Lausanne, tels que le temple de Chailly ou l’église Saint-François, ou prochainement le Grand-Pont.

Economies d’énergie

Grâce à l’utilisation des LED (light emitting diodes), la consommation d’électricité diminue de 50% environ. A noter que l’éclairage public lausannois nécessite environ 5,8 GWh/an, ce qui correspond aux besoins d’environ 2000 ménages, mais constitue moinsde 1% de la consommation globale de Lausanne (700 GWh/an).

En utilisant également des systèmes de télégestion et de détection de présence, celle-ci peut diminuer encore de 20 à 30% selon les cas. Enfin, pour mieux protéger la faune et la flore, de nouveaux luminaires permettent de mieux orienter le flux lumineux et d’éviter sa dispersion.

Soutenir les actions publiques

Mais l’éclairage public est aussi utilisé depuis quelques années pour manifester le soutien à diverses causes et journées internationales. Grâce à un système automatisé, la cheminée de Pierre-de-Plan et la place de la Navigation peuvent se parer de diverses couleurs. Le violet était d’ailleurs de mise pour soutenir l’égalité hommes-femmes lors de la grève du 14 juin.

Un luminaire en panne?

Si vous constatez une panne de luminaire dans votre quartier ou sur votre chemin, vous pouvez la signaler au numéro de téléphone +41 21 315 93 11.

Une équipe interviendra dès que possible.

Plus d’infos sur www.lausanne/sil

F. Augsburger

Un peu d’histoire