Culture

Un choix de polars… pour l’été?

Marlène Charine, Lausannoise installée à Bâle, remporte le Prix du polar romand 2020 pour Tombent les anges (Calmann-Lévy). Dans sa première newsletter, le festival Lausan’noir vous recommande dix romans policiers.

Le jury composé de Stéphanie Berg, responsable littérature noire à Payot Lausanne, Valérie Daetwyler, bloggeuse polar, Isabelle Falconnier, déléguée à la politique du livre de la Ville de Lausanne, Jean-Luc Gremaud, chef de la police judiciaire de Lausanne, Cécile Lecoultre, journaliste culture 24Heures et Michel Sauser, programmateur du Théâtre 2.21.

Cécile Rivère, gardienne de la paix aux intuitions troublantes, entend une femme appeler au secours dans un appartement pourtant vide. Le lendemain, on apprend que la locataire a été assassinée, mais à des centaines de kilomètres de là… C’est ainsi que débute Tombent les anges, thriller signé Marlène Charine, paru le 3 mars chez Calmann-Lévy.

Née en 1976 à Lausanne, ingénieure en chimie de profession, spécialiste en droit alimentaire, Marlène Charine habite près de Bâle avec sa famille. Ce n’est pas un hasard si son héroïne est douée d’une telle intuition: «Les capacités des personnes qui pratiquent le secret ou les coupe-feux, par exemple, me fascinent, confie-t-elle. Mais c’est la thématique de l’acceptation de soi que j’ai voulu aborder. Comment se trouver lorsqu’on développe une faculté encombrante? Faut-il l’accepter ou la refouler?»

Après avoir récompensé Frédéric Jaccaud, Nicolas Verdan et Joseph Incardona, le jury a récompensé pour la première fois une femme. Les quatre autres auteurs figurant dans la sélection finale étaient Joël Dicker, Florian Eglin, Nicolas Feuz et Yves Gaudin.

Si vous êtes amatrice ou amateur de polars, le site du festival Lausan’noir vous propose désormais une newsletter, sur inscription. Dans la première édition, on peut découvrir un choix de dix titres d’auteurs francophones qui, «de Bernard Minier à Sonja Delzongle en passant par Olivier Bal, Sandrine Destombes, Laurent Loison, Joseph Incardona, Stéphanie Glassey ou Barbara Abel, s’en donnent à cœur joie pour vous distraire, vous faire frissonner et vous emmener loin dans les noirceurs de l’âme humaine.»

La prochaine édition de Lausan’noir est fixée du 12 au 15 mai 2021 au Casino de Montbenon.

IF & AM