Espaces publics

Une campagne contre les petits déchets

Lausanne lance une nouvelle campagne afin de sensibiliser la population à la problématique du littering (abandon de détritus dans l’espace public). Chaque année, la Ville ramasse près de 1700 tonnes de déchets, pour un coût de 16 millions de francs, soit 110 francs par habitant.

La Municipalité veille à offrir une ville propre et met en œuvre chaque jour d’importants moyens, tant en personnel qu’en machines, pour assurer le maintien de la salubrité dans nos quartiers. Ce travail conséquent, qui se monte à plusieurs milliers d’heures par année, est effectué par une centaine d’employées et employés qui ont à cœur de rendre l’espace public propre et accueillant.

La Ville travaille notamment à la modernisation de ses écopoints afin de les rendre plus esthétiques, plus pratiques (optimisation de la fonction de tri) et de mieux les intégrer dans le paysage urbain. Elle va également améliorer l’équipement de tri des places très prisées des résidents du centre-ville et du bord du lac, mais aussi des pendulaires et des touristes, qui aiment à y flâner ou à y prendre leur repas sur le pouce.

Un quart dans les poubelles

L’abandon de petits déchets dans l’espace public reste cependant un problème majeur: ce simple geste, qui est devenu pour certaines et certains une habitude, a des répercussions considérables sur l’environnement, la santé, le sentiment d’insécurité et la qualité du domaine public. S’y ajoutent les coûts liés au nettoyage. Au final, seul un quart des déchets produits par les usagers de l’espace public finissent dans les poubelles publiques.

Campagne de sensibilisation

Cannette jetée sur le bitume, bouteille traînant à terre, boîte de repas abandonnée sur un escalier. Vous avez probablement déjà vu certaines de ces scènes inacceptables, issues du nouveau film « GESTE ÉTRANGE: bientôt, plus dans vos rues». C’est donc sur un mode décalé que la Ville a lancé en juin dernier la première phase de sa campagne de sensibilisation. Suivie d’une seconde phase, elle invite non seulement les amatrices et amateurs de repas sur le pouce à utiliser les installations prévues à cet effet, mais remercie également les bons comportements.

Le Service de la propreté urbaine sera présent sur la place de la Navigation du 24 au 26 septembre afin d’accompagner ces campagnes d’affichage par une information de proximité sur la problématique du littering et ses conséquences sur la qualité de vie. Chaque geste compte! En changeant les mauvaises habitudes, nous y gagnons tous.

SV