Espaces publics

Une première plaque pour la visibilité des femmes

Ce 16 décembre 2020 a été dévoilée sur le mur extérieur nord du château d’Ouchy la plaque commémorative dédiée à Jaquette de Clause. Cette plaque est la première à être posée dans le cadre du projet de visibilisation des femmes dans l’espace public, adopté par la Municipalité fin 2019.

Jaquette de Clause est l’une des premières femmes du canton de Vaud à avoir été persécutée et condamnée pour crimes de sorcellerie dans le courant du XVe siècle. Accusée d’avoir pactisé avec le Diable et emprisonnée au Château d’Ouchy, elle finira par avouer sa culpabilité sous la torture. Le doute plane quant à la possibilité d’une fin sur le bûcher. Durant près de trois siècles, les autorités du Pays de Vaud ont brûlé pour sorcellerie près de 5000 personnes, dont une grande majorité de femmes.

Quatre autres plaques commémorant des femmes remarquables seront dévoilées dans le courant de l’année 2021. Toutes ces personnalités font l’objet d’un portrait dans l’ouvrage 100 femmes qui ont fait Lausanne à paraître en mars 2021.

N. Bianchini