Votre enfant entre à l’école (1P)

Votre enfant va bientôt commencer l’école, une nouvelle étape de vie pour lui et pour vous.
La page ci-dessous répond à certaines interrogations que vous pouvez vous poser.

 

 

Réjouissez-vous avec lui; repérez le meilleur chemin pour vous rendre de la maison à l’école à pied; montrez-lui le bâtiment; apprenez-lui à être autonome: au niveau de l’habillement (enlever et mettre ses chaussures, enlever et mettre ses habits: retourner ses manches, fermer sa fermeture éclair, déboutonner et reboutonner ses habits, …), se moucher seul, aller aux toilettes seul et se laver les mains.

Cela peut faire partie des apprentissages scolaires, cependant c’est quelque chose qui demande du temps ET de l’entraînement. Ce sera beaucoup plus agréable pour lui si une certaine autonomie est déjà acquise (fierté d’y arriver et moins de temps à attendre la disponibilité de l’enseignant·e). Les enfants se préparent idéalement seuls, avec l’aide de leur enseignant·e, au besoin. Ils mettent des pantoufles en classe et se changent pour les leçons d’éducation physique et de rythmique. Ils devront aussi mettre et enlever leur veste en arrivant et en repartant de l’école.

Votre enfant doit-être autonome au niveau de son hygiène; quand il se rendra aux toilettes, l’enseignant·e restera en classe avec les autres élèves. Si l’enfant a des besoins particuliers, les parents en informeront la direction d’établissement ainsi que l’enseignant·e.

Le matériel scolaire est fourni gratuitement à la rentrée des classes. Quelques effets personnels vont être demandés par l’enseignant·e: un sac d’école (suffisamment grand pour transporter le cahier de communication (format 19/24 cm) et un goûter apporté de la maison, des pantoufles de classe et des affaires de sport. Ces informations vous seront transmises par l’enseignant·e à la rentrée.

Les élèves sont répartis en fonction de leur degré scolaire et de leur lieu de domicile, mais le choix de l’école peut aussi dépendre des effectifs des classes, des contraintes liées à l’organisation familiale ou encore de la prise en charge parascolaire (CVE, UAPE, …). C’est pourquoi un enfant n’est pas systématiquement scolarisé dans l’école la plus proche de son domicile. Une convocation et des informations vous seront transmises par courrier postal à la fin du mois de juillet.

Pour les deux premières années du premier cycle primaire (1P et 2P), le temps d’enseignement est adapté à l’âge des élèves, soit:

  • En première année (1P): 20 périodes de 45 mn réparties sur les cinq matinées de la semaine en première année
  • En deuxième année (2P): 24 périodes de 45 mn réparties sur les lundi, mardi, jeudi et vendredi, matin et après-midi (congé tout le mercredi)

Horaires quotidiens: de 08h30 à 11h50 et de 14h00 à 15h40

 

Horaire des premières années (1P)

© Ville de Lausanne

 

 

Horaire des deuxièmes années (2P)

© Ville de Lausanne

 

 

Horaires des 2 niveaux ensemble (1 et 2P)

© Ville de Lausanne

 

 

Oui, l’école est obligatoire dès la 1ère année d’école primaire (1P). L’enfant entre à l’école lorsqu’il a 4 ans révolus au 31 juillet de l’année civile courante. L’école obligatoire se déroule sur onze ans.

Les dates des vacances scolaires sont les mêmes dans tout le Canton. Les quatorze semaines sont réparties sur l'année scolaire:

  • Deux semaines en automne (octobre)
  • Deux semaines à Noël/Nouvel-An
  • Une semaine en février-mars
  • Deux semaines à Pâques
  • Sept semaines en juillet-août

De plus, tous les élèves lausannois sont en congé le 1er mai de chaque année, pour autant que celui-ci tombe sur un jour d’école. Dans le cas contraire ces 2 demi-jours peuvent être répartis pendant l’année scolaire selon les directives des établissements.

Un congé individuel d’une durée limitée peut être accordé par la direction d’établissement. La demande doit être formulée et dûment motivée au moins deux semaines à l'avance.

En principe, il n’est pas accordé de congé immédiatement avant ou après les vacances, sauf à titre exceptionnel (art. 54 du Règlement d’application de la Loi sur l’enseignement obligatoire).

En cas de maladie, l’enfant reste à la maison et les parents en informent l’école en appelant le secrétariat de l’établissement ou directement l’enseignant·e. Le retour à l’école doit être accompagné d’une excuse écrite. En cas d’absence prolongée, un certificat médical peut être exigé. Si l’enfant est malade dans la journée, les parents sont appelés pour venir le chercher à l’école.

Une spécificité des classes 1-2P est que les élèves apprennent souvent par le biais du jeu. Les deux premières années scolaires accordent une large place à la découverte, à l’expérimentation, à la manipulation, au jeu, à la création et aux apprentissages, seul·e ou en groupe, dans un cadre stimulant et sécurisant. Les enjeux de cette étape essentielle s’articulent autour des apprentissages fondamentaux, à savoir la socialisation, la mise en place d’outils pour entrer dans les apprentissages scolaires et la construction des savoirs. L’enfant commence progressivement les apprentissages scolaires, selon les disciplines et domaines prévus par le Plan d’études romand (PER). 

La récréation a lieu chaque matin, par tous les temps. Elle offre une respiration au milieu de la matinée. C’est un temps pour bouger et reprendre des forces avec un petit goûter apporté de la maison. La cour de récréation est surveillée.

L’orientation des élèves qui ne parlent pas le français s’appuie sur un entretien d’arrivée qui se déroule au Centre de ressources pour élèves allophones de Lausanne (CREAL).

De plus, il existe des moments spécifiques consacrés uniquement à l’enseignement du français, en classe, qui permettent aux enfants qui ne parlent pas ou peu la langue de renforcer cette matière et de les accompagner dans leur apprentissage.

Toutes les informations sur les inscriptions, les lieux d’accueil et l’organisation du secteur de la petite enfance peuvent être obtenues auprès du Service d’accueil de jour de l’enfance – SAJE. Pour toute nouvelle demande, les parents peuvent aussi s’adresser directement au Bureau d’information aux parents (BIP), ou signer une «déclaration de besoin de garde».

Il est fondamental d’accompagner les jeunes enfants sur leur trajet scolaire. Autant que possible, il serait souhaitable de privilégier les déplacements à pied dans le quartier, pour le bien-être de vos enfants et la sécurité autour de l’école. Les parents peuvent s’organiser à plusieurs pour accompagner les enfants à l’école. Le Pédibus est un système participatif qui soulage les familles dans l’organisation des trajets scolaires tout en favorisant la sécurité sur le chemin de l’école. Info: www.lausanne.ch/pedibus

Une séance de parents sera organisée à la rentrée dans la classe de votre enfant. Cette réunion vous permettra de faire connaissance avec l’enseignant·e de votre enfant et de répondre à vos questions.