Effets sur la santé

Une exposition excessive à des polluants atmosphériques entraîne une augmentation des troubles et des maladies respiratoires.

Les principaux effets des polluants atmosphériques présents en Suisse sont:

  • NO2: irritant pour les voies respiratoires
  • O3: irritant pour les yeux et les voies respiratoires. Toxique également pour les végétaux
  • PM10 / PM2.5: irritant pour les voies respiratoires, augmente le risque d’accident cardiovasculaire, affaibli les défenses immunitaires, cancérogène.

Les impacts à long-terme de la pollution de l'air sur la santé en Suisse sont notamment évalués dans le cadre de l'étude de cohorte SAPALDIA (Swiss Cohort Study on Air Pollution and Lung and Heart Diseases in Adults). Ces études révèlent cependant que la santé des enfants et des adultes s'améliore assez rapidement lorsque la pollution atmosphérique décroît. Des actions visant à améliorer la qualité de l'air ont donc un effet positif mesurable sur la santé de la population.

Actions individuelles

Extaits du document «Pollution de l'air et santé», OFEV, 2014

Recommandations pour la qualité de l'air

Chacun peut contribuer à l'amélioration de la qualité de l’air. Voici quelques recommandations:

  • Acheter des produits de saison et privilégier les produits régionaux sans long trajet de transport.
  • Renoncer aux feux ouverts, en particulier en cas de forte charge en particules fines.
  • Réduire la consommation d’énergie.
  • Se déplacer à pied ou à vélo. C’est aussi bon pour l’environnement que pour la santé.
  • Eviter les déplacements inutiles en voiture, préférer les transports publics si possible.
  • Privilégier les véhicules peu polluants.
  • Adopter une conduite écologique, éviter les changements de vitesse fréquents et éteindre le moteur à l’arrêt.
Conseils pour réduire son exposition

Les recommandations de comportement suivantes peuvent contribuer à réduire le risque
personnel d’atteintes à la santé dues à la pollution atmosphérique.

  • Se renseigner sur les valeurs des polluants atmosphériques (sites Internet, application pour téléphone portable airCHeck) et planifier les activités en conséquence.
  • Eviter les activités sportives en plein air pendant les épisodes de smog.
  • Pendant les périodes de chaleur avec des concentrations d’ozone élevées, pratiquer les activités sportives tôt le matin.
  • Consulter un médecin en cas d’apparition de troubles qui contraignent à réduire l’activité.
  • Les fumeurs peuvent réduire les risques pour la santé en arrêtant de fumer ou en diminuant leur consommation de tabac.
Address

Unité environnement
Secrétariat général de la Direction Logement, environnement et architecture

Rue du Port-Franc 18
3e étage
Case postale 5354
1002 Lausanne  

Auf der Karte lokalisieren

Contact us by email
Phone +41 21 315 55 63