Un site de la

Abbaye de Mont

Repères chronologiques

1165-1177

Constitution du domaine de l’Abbaye de Mont.
L’Evêque de Genève et le Seigneur Louis de Mont assurent la dotation en faveur du couvent cistercien de Bonmont. Avec la Réforme, le gouverneur nommé par Berne administra ce domaine.

1684

Le domaine cartographié pour la première fois.
Un plan qui montre la double tradition de vigne et d’élevage du domaine.

1802

Achat du domaine par la Ville de Lausanne.
21 décembre: signature de l’acte d’achat. La ville débourse alors Fr. 180'000.–.

1852

Le domaine est remis à la Bourse des pauvres de Lausanne.
Pour cause d’endettement le 21 juillet a lieu le transfert du domaine de la bourse communale en faveur de la Bourse des pauvres.
Montant: Fr. 268'360.–.

1864-1918

Le régisseur est chargé d’améliorer la rentabilité du domaine.
Dans un contexte peu favorable, les bâtiments du domaine étant en mauvais état, cette démarche économique est unique pour la région de la Côte.

1910

Fortuné Bovard signe les premières étiquettes du domaine.

1913

Lancement de la rénovation des bâtiments et dépendances du domaine.
Les bâtiments devaient être redimensionnés pour le service de trois vignerons qui maintenaient la tradition agricole en même temps qu’ils œuvraient pour la vigne.

1940

Incendie des dépendances.
Le 9 juillet, une partie des communs est la proie des flammes. L’agrandissement des dépendances s’ensuivra.

1948

Installation du sulfatage direct.
Son réseau de distribution fut alors entièrement enterré.

1950

Un accueil soigné.
Un carnotzet fut aménagé au sud de la cave. La décoration de la cheminée et la confection de vitraux furent confiées au Lausannois Casimir Reymond.

1962

De nouveaux pressoirs.
Les pressoirs à vis sont remplacés par trois appareils de type horizontal et automatiques.

1980

Un seul pressoir!
Ces trois pressoirs sont remplacés par un seul pressoir pneumatique à basse pression.

1987

Du neuf dans la cave à rouge.
Réfection complète de la cave à rouge, remise à neuf des cuves d’une capacité totale de 45'000 litres.

1994

Un seul vigneron au domaine.

1998

Production intégrée et label Vinatura.
La production intégrée a été introduite sur l’ensemble du domaine avec le label Vinatura. Cette démarche impose l’enherbement partiel ou total des vignes – pour lutter notamment contre l’érosion – la maîtrise de la fumure et l’introduction de prédateurs naturels, comme les coccinelles ou la lutte par confusion sexuelle contre le ver de la grappe.

2000

Disparition des insecticides et diminution des produits phytosanitaires.

2007

Aménagement d’un local de vente.

2012

Deux parcelles écologiques.
Deux parcelles sont travaillées de manière écologique, soit un peu plus d’un hectare: enherbement des souches, fumures organiques et aucun désherbant.

2015

Conversion à la Biodynamie.

Address

Vins de Lausanne
Service des parcs et domaines

Route des Corbessières 4
1000 Lausanne  26

+41 21 315 42 30
Contact us by email

Facebook