Familles

Un arbre, un enfant: vingt ans déjà!

Mise en place en 2001, l’action Un arbre, un enfant se déroule chaque année dans les forêts communales en l’honneur des enfants nés à Lausanne. Cette année, 1593 petits chênes ont été plantés, malheureusement sans les enfants ni les familles, coronavirus oblige.

© Marino Trotta - Ville de Lausanne
Chaque année depuis 2001, les enfants nés àLausanne ont droit à un arbre. Début octobre, 1593 bébés chênes ont été plantés, ainsi qu’un chêne commémoratif.

Organisée dans le cadre du Fonds communal pour le développement durable, chaque édition d’Un arbre, un enfant est le théâtre d’une plantation participative d’envergure dans les forêts lausannoises. C’est ainsi que les forestiers de la Ville ont planté début octobre 1593 bébés chênes dans les bois de Vernand-Dessus en l’honneur des enfants nés en 2019 à Lausanne et Romanel-sur-Lausanne.

Selon les mesures sanitaires en vigueur, les enfants et leurs familles n’ont malheureusement pas pu participer à la célébration. Qu’à cela ne se tienne, un petit film a été tourné à leur attention et un joli chêne commémoratif a été planté simultanément à Sauvabelin à une enjambée du lac.

L’ensemble des petits chênes est issu de glands récoltés dans la forêt lausannoise par les forestiers et élevés dans l’établissement horticole de la Ville. Cette démarche rejoint une réflexion globale aujourd’hui menée dans le cadre du patrimoine arboré sur le choix des nouvelles essences et de leur adaptation au réchauffement climatique. Le chêne favorise également la biodiversité, jouant un rôle d’HLM forestier, un seul individu pouvant héberger jusqu’à 500 espèces!

EE