«Je suis si reconnaissante!»

PRÉLAZ - En quittant le Kosovo pour la Suisse, Zamira avait tout en
tête sauf le droit de vote.

© BLI
Zamira Bytyqi

Zamira Bytyqi se souviendra toujours de l’accueil «extraordinaire» qui lui fut réservé en Suisse. C’était en 1999. Originaire du Kosovo, un pays alors en guerre, Zamira a trouvé à Lausanne la paix et un travail. «Que demander de plus? J’étais sans papiers, je ne parlais pas le français.

«Ce pays m’a tout donné, il m’a

offert une éducation, je suis si reconnaissante!»

Ses premières années passées en Suisse, Zamira ne s’intéresse pas trop aux élections et aux votations. «Pourquoi voter dans un pays neutre, qui semble avoir la maîtrise des choses? Au Kosovo, on avait soif de liberté. Ici, en Suisse, rien ne manque, on a tant de possibilités qui nous sont offertes.»
Durant des années, Zamira est une véritable ambassadrice de sa culture à travers la musique et le chant, son art. Aujourd’hui, elle est active dans les soins médicaux.

«Je ne savais pas que je pouvais voter en Suisse. Je vais le faire!»

Zamira se sent désormais plus «d’ici que de là-bas». Et elle serait fière de voir des Albanaises et des Albanais d’origine, comme elle, se faire élire ici en Suisse.

Nicolas Verdan

Zamira Bytyqi

Address

Bureau lausannois pour les immigrés

Place de la Riponne 10
Case postale 5032
1002 Lausanne  

+41 21 315 72 45
Write to us