«La politique permet d’améliorer ce qui ne va pas»

CHAILLY-SALLAZ – Voter, mais sans faire de bruit. La participation de la jeunesse aux élections et aux votations n’est pas forcément synonyme d’hyperpolitisation.

© BLI
Pauline Wilhem

Si les jeunes très politisés sont régulièrement mis en lumière dans les médias, on ne parle que rarement des motivations des «votants réguliers»: ceux qui votent la majorité du temps, sans pour autant appartenir à un mouvement politique. Rencontre autour d’une tasse de thé avec Noëlle, 21 ans, habitante depuis toujours dans le quartier de Chailly.

Pour elle, voter est un véritable acte citoyen car il permet de donner son avis et de pouvoir faire avancer les sujets marquants.

«C’est important de faire entendre sa voix pour marquer ses intérêts!»

Noëlle reconnaît cependant la difficulté de l’exercice: «Souvent je ne comprends pas les sujets, c’est difficile de prendre du recul et de s’informer sans être biaisé. Ça prend du temps et parfois j’admets que j’oublie.»

Regard critique

Pour se faire un avis, cette jeune femme essaie d’avoir un regard critique. Elle confie en discuter volontiers en famille. Avec ses amis, elle préfère ne pas trop en parler car cela crée rapidement des discordes si le sujet est trop sensible. Mais si la thématique lui tient réellement à cœur elle essaie d’encourager ses amies et ses amis à voter. Pour Noëlle, donner son avis sur les sujets qui vont directement nous influencer représente une réelle chance.

C’est effectivement grâce à son expérience dans une association d’étudiantes et étudiants à l’Université de Lausanne, que Noëlle a pu réaliser l’impact concret des élections: «Cela peut réellement faire la différence en compromettant ou en facilitant des projets. Mais à moins de rencontrer la personne, c’est délicat de savoir si elle sera compétente ou non.» Pas vraiment possible de se faire un avis sur une photo d’affiche dans la rue. Noëlle regrette peut-être la communication très formelle et très bureaucratique qui peut démotiver les jeunes «alors que regarder des vidéos simples, de façon neutre serait plus facile.

Pauline Wilhelm

Pauline Wilhem

Address

Bureau lausannois pour les immigrés

Place de la Riponne 10
Case postale 5032
1002 Lausanne  

+41 21 315 72 45
Write to us