Familles

Charge mentale: témoignages bienvenus

La charge mentale fait de plus en plus partie de notre vocabulaire, syndrome qui touche majoritairement les femmes, particulièrement les mères. Le Bureau lausannois pour les familles (BLF) lance une campagne de sensibilisation.

© DR

La charge mentale est définie comme une injonction informelle obligeant essentiellement les femmes à être constamment en alerte, à devoir penser à tout, pour elles-mêmes, pour les enfants, pour leur partenaire et pour l’organisation générale du foyer, avec le risque, parfois, de se laisser déborder. Cela va donc bien plus loin qu'une répartition des tâches ménagères ; même lorsque cette répartition est équilibrée, ce sont bien souvent les femmes qui gèrent leur organisation.

Pour rendre attentif à cette réalité quotidienne de plus en plus présente et la documenter, tant du point de vue des femmes concernées que des ressources à utiliser pour la combattre, le BLF a initié au mois de janvier 2021 une récolte de témoignages, anonymes et confidentiels.

Des capsules vidéo animées par des comédiennes mettront en scène la substance de ces vécus et seront publiées la semaine du 8 mars, journée internationale des droits des femmes. Un point de vue sociologique sera également apporté pour présenter les mécanismes de cette emprise sur notre quotidien.

BLF/SM