Anne-Frédérique Rochat

Longues nuits et petits jours, éditions Slatkine

© Sébastien Agnetti
Anne-Frédérique Rochat

L'auteure

Née en 1977 à Vevey, sur la Riviera vaudoise, Anne-Frédérique Rochat est écrivaine, dramaturge et comédienne. Elle se forme au Conservatoire d’Art Dramatique de Lausanne. Son premier roman, Accident de personne, paraît en 2002 chez Luce Wilquin, son éditrice jusqu’à Miradie en 2018. Elle est lauréate du Prix Culturel Littérature 2016 de la Fondation Vaudoise pour la Culture pour L’Autre Edgar (id.). Longues nuits et petits jours, paru aux éditions Slatkine, est son huitième roman.

© Sébastien Agnetti

Le livre

À la suite d’un chagrin d’amour, Edwige se réfugie dans un chalet à la montagne. Un inconnu, qu’elle prend pour un ami de la propriétaire, s’invite un soir. C’est le début d’une série de glissements étranges et de visions fiévreuses. Les animaux l’attirent dans la forêt, sa mère morte lui rend visite, rêves et réalité se confondent. Et que lui veut cet étrange Célien? Troublant et subtil, onirique et vorace, Longues nuits et petits jours traverse le deuil d’un amour comme une violente renaissance.

«Pourquoi j’ai écrit Longues nuits et petits jours»

«J’aime travailler sur les glissements, les moments dans une vie où la réalité semble se dérober, où les certitudes vacillent. Dans ce livre, j’ai eu envie d’aller au bout de cette sensation de vertige. Edwige est dans une période de bouleversements, elle vient de vivre une rupture amoureuse et sa mère est décédée. Elle est donc dans un endroit de fragilité et de porosité qui m’intéresse. Cette forme de nudité me touche. Et me permet de regarder à la loupe notre condition humaine, la violence de cette condition et son absurdité. L’écriture de ce roman m’a permis d’apprivoiser certains questionnements liés à la mort et à la séparation. J’ai placé mon histoire dans un chalet de montagne isolé pour pouvoir également aborder le thème de la solitude, une solitude qui oblige à se confronter à ses peurs, et à toucher du doigt l’essence même de notre existence, au risque de s’y perdre…»

La bibliothèque idéale d'Anne-Frédérique Rochat

  • Kafka sur le rivage. Haruki Murakami
  • Cristallisation secrète. Yoko Ogawa
  • Sept ans. Peter Stamm
  • Le temps, le temps. Martin Suter
  • La vengeance m’appartient. Marie N'Diyae
  • Sombre printemps. Unica Zürn
  • Nouvelles et petites histoires. Corinna Bille
  • Mudwoman. Joyce Carol Oates
  • Nouons-nous. Emmanuelle Pagano
  • Un oiseau blanc dans le blizzard. Laura Kasischke
Links
Address

Prix des lecteurs de la Ville de Lausanne
Service des bibliothèques et archives

Place Chauderon 11
1003 Lausanne  

Write to us

Facebook
Chaîne YouTube