Edition 2019

Le Prix des lecteurs de la Ville de Lausanne 2019 a été attribué à Bruno Pellegrino pour son roman «Là-bas, août est un mois d’automne», éditions Zoé.

Le lauréat, Bruno Pellegrino

Librement inspiré de la vie de Gustave Roud et de sa soeur Madeleine, Là-bas, août est un mois d’automne est un éloge de la lenteur et de la liberté.

Bruno Pellegrino parle de lui et dit pourquoi il a écrit «Là-bas, août est un mois d’automne» (Zoé).

En découvrant Gustave Roud [...], j’ai senti que quelque chose chez lui et sa sœur Madeleine m’appelait, sans savoir pourquoi.

Le mot de l'auteur

«En découvrant Gustave Roud durant mes études, j’ai senti que quelque chose chez lui et sa sœur Madeleine m’appelait, sans savoir pourquoi. En lisant son Journal, certaines scènes se détachaient et résonnaient en moi. Lorsque j’ai découvert l’inventaire qu’il faisait de son jardin, avec tous ces noms de fleurs, j’ai noté cette idée sans savoir qu’elle allait devenir la première scène de mon livre. L’Idée du roman a grandi en découvrant que Gustave avait une sœur et qu’ils avaient passé leur vie entière ensemble, dans cette maison à Carrouge. Le cœur du projet découle de cette relation. Et la question de la complicité entre les deux m’a beaucoup préoccupé. Comment Madeleine gérait-elle l’homosexualité de son frère dans ce petit village? Comment vivaient-ils? Je n’ai pas de réponses factuelles, biographiques, sociologiques à toutes ces questions. Je n’ai que des réponses intuitives et littéraires en fait. Et j’assume cela. Je n’ai trouvé que des indices dans ses lettres, son Journal, mais aussi à travers les gens que j’ai rencontrés et qui l’ont connu. Au début, j’imaginais qu’il y aurait de nombreuses scènes à deux. Puis je me suis aperçu que, pour rester fidèle, il fallait que je raconte l’histoire de deux solitaires qui vivent en interdépendance. J’ai construit un écosystème avec trois éléments, Gustave, Madeleine et la maison. Si l’un des trois s’en va, tout s’écroule. Le Journal de Gustave s’arrête d’ailleurs en 1971. Après la mort de Madeleine en février, quelque chose s’essouffle. Et donc mon livre s’arrête là aussi, avant la mort de Gustave.»

L'auteur

Né en 1988 à Morges, Bruno Pellegrino vit et travaille à Lausanne. Il publie Atlas nègre en 2015 et Électrocuter une éléphante en 2017. Membre fondateur du collectif littéraire AJAR, chercheur au Centre de recherches sur les lettres romandes, il est co-auteur de la série Stand-by et du roman Vivre près des tilleuls.

Le livre

Dans la campagne vaudoise des années soixante, un frère et une soeur vivent sous le même toit. Elle fume le cigare et tient le ménage. Lui marche, photographie et écrit. Librement inspiré de la vie de Gustave Roud et de sa soeur Madeleine, Là-bas, août est un mois d’automne est un éloge de la lenteur et de la liberté.

Les nominés

Marc Agron

Carrousel du vent, un libraire mélancolique envahi par les souvenirs d’une enfance passée en Europe centrale retrace sa vie.

L'auteur

Né en 1963 à Zagreb, Marc Agron est libraire spécialisé en livres anciens, traducteur et galeriste. Il dirige la libraire-galerie de l’Univers à Lausanne. Son premier roman, Mémoire des cellules, a paru en 2017 aux éditions de l’Âge d’Homme.

Le livre

Dans Carrousel du vent, un libraire mélancolique envahi par les souvenirs d’une enfance passée en Europe centrale retrace sa vie, son rapport à un père haut en couleurs, à une mère pieuse et naïve et à l’écriture, sous forme de tableaux tantôt cocasses, tantôt absurdes, mais toujours tendres.

Etienne Barilier

Dans Karthoum assiégée est un roman historique tragique et grandiose.

L'auteure

Né en 1947 à Payerne, Etienne Barilier est essayiste, romancier, chroniqueur, professeur et traducteur. Il a publié une cinquantaine d’ouvrages dont Contre le nouvel obscurantisme. Éloge du progrès (Prix Européen de l’Essai Charles Veillon 1995), L’énigme (Prix Michel-Dentan 2002) et Un Véronèse (Prix Bibliomedia 2011).

Le livre

En 1884, le Madhi, chef de guerre et ascète mystique soudanais, assiège la capitale Khartoum pour chasser l’occupant anglais, en l’occurrence le général Charles Gordon. Fondé sur un épisode historique réel, Dans Karthoum assiégée est un roman historique tragique et grandiose.

Auguste Cheval

Les corps glorieux est un récit tonique et intemporel sur la beauté du voyage et du corps humain.

L'auteur

Né à Vevey en 1989, Laurent Küng a pris son nom de plume en hommage au Facteur Cheval. Licencié en lettres de l’Université de Lausanne, musicien au sein de diverses formations dont The Mondrians ou The Awkwards, il a signé son premier roman en 2016, La disparition de l’homme à la peau cendre. Il travaille comme coursier à vélo à Lausanne.

Le livre

Trois coursiers décident un soir de se rendre à Istanbul pour acheter du tabac, puis de revenir à Lausanne à vélo. Leur prodigieux besoin d’imprévus est amplement rassasié et au fil de l’épopée, l’envie de partir fait aussi naître l’envie de revenir. Les corps glorieux est un récit tonique et intemporel sur la beauté du voyage et du corps humain.

Anne-Claire Decorvet

Café des Chimères est un thriller autant sociologique que psychologique.

L'auteur

Née en 1956 à Genève, licenciée en lettres, longtemps enseignante de français, Anne-Claire Decorvet se consacre maintenant à l’écriture. Elle a publié cinq romans chez Bernard Campiche Éditeur dont En habit de folie (Prix Georges-Nicole 2010), L’instant limite (Prix Pittard de l’Andelyn 2015) et Un lieu sans raison (Prix du public de la RTS 2016, Prix Lettres frontière 2016).

Le livre

Une journaliste se lance dans une enquête sur les rencontres par Internet. Pour coller aux exigences de sa rédactrice en cheffe, elle se jette corps et âme dans son sujet, jusqu’à perdre pied. Café des Chimères est un thriller autant sociologique que psychologique.

Pascale Kramer

Dans Une famille, ses frères, soeurs et parents prennent à tour de rôle la parole pour dire leur colère, leur tristesse, leurs espoirs.

L'auteure

Née en 1961 à Genève, Pascale Kramer grandit à Lausanne, s’établit à Zurich puis à Paris. Conceptrice en publicité, organisatrice d’événements culturels et écrivaine, elle a publié une quinzaine d’ouvrages dont Manu (Prix Michel-Dentan 1996) et L’implacable brutalité du réveil (Prix Schiller 2009). En 2017, Pascale Kramer a remporté le Grand Prix suisse de littérature.

Le livre

Frère aîné adorable et autodestructeur d’une fratrie bordelaise bourgeoise et catholique, Romain est alcoolique. Dans Une famille, ses frères, soeurs et parents prennent à tour de rôle la parole pour dire leur colère, leur tristesse, leurs espoirs.

Address

Prix des lecteurs de la Ville de Lausanne
Service des bibliothèques et archives

Place Chauderon 11
1003 Lausanne  

Contact us by email
www.facebook.com/signelausanne