Perturbateurs endocriniens: de la sensibilisation à l’action

La Ville de Lausanne a développé un programme de sensibilisation et d’actions spécifiques afin de limiter l’exposition des enfants aux perturbateurs endocriniens dans les centres de vie enfantine (CVE). Sur base volontaire, elle permet aux collaboratrices et collaborateurs de ces structures d’adapter leurs pratiques en la matière.

En quelques chiffres

1
guide
6
affiches
69
conseils et alternatives
53
CVE concernés
3200
enfants concernés

La Ville de Lausanne a développé un programme de sensibilisation et d’actions spécifiques, destiné aux collaboratrices et collaborateurs des centres de vie enfantine (CVE), qui vise à limiter la présence des perturbateurs endocriniens dans les CVE. Applicable sur base volontaire, il se veut pragmatique et ancré dans le quotidien des CVE grâce à des recommandations concrètes.

Les trois outils développés sont:

  • un guide qui contextualise la problématique des perturbateurs endocriniens (localisation, effets, règlementation, etc.) et fournit des recommandations détaillées à appliquer en présence des enfants et lors des achats et des conseils «clé en main» visant à faciliter le dialogue avec les parents;
  • des affiches récapitulant in situ les principales recommandations du guide, en fonction des différents espaces d’activités des CVE, comme la salle de jeux, la cuisine ou encore la salle de repos.
  • des ateliers de réalisation de produits d’hygiène naturels afin d’aborder de manière ludique la thématique et d’initier la démarche, ateliers gratuits pour les huit premiers CVE à s’engager dans le démarche.

L’implication des CVE est centrale afin de limiter l’exposition des enfants aux perturbateurs endocriniens de par le fait que les professionnel·le·s de l’enfance sont au carrefour de nombreux enjeux, notamment en matière d’ancrage de nouvelles pratiques en faveur de la santé. En effet, les collaboratrices et collaborateurs des CVE ont un réel rôle de modèle à jouer, pouvant amener à un effet d’entrainement chez leurs paires, les enfants ou encore les parents. 

Les perturbateurs endocriniens sont des substances naturelles ou synthétiques présentes dans de nombreux objets du quotidien (nourriture, jouets, ameublement, emballages, médicaments, produits d’entretien ou encore cosmétiques).

Ces substances perturbent notre système hormonal en imitant, bloquant ou interférant avec nos hormones. En agissant sur ces messages chimiques essentiels au bon développement et fonctionnement de notre organisme, les perturbateurs endocriniens altèrent des fonctions clefs, telles que la croissance, la fonction reproductrice, l’humeur, la circulation sanguine ou encore le système nerveux.

Dès lors, ils sont à éviter autant que possible notamment auprès des enfants qui, avec un système hormonal en plein développement, sont particulièrement vulnérables à ces substances, du stade fœtal à l’adolescence.

Envie de passer à l’action au sein de votre CVE?

Quatre étapes vous sont proposées pour concrétiser les conseils du programme:

  1. Consulter le guide «Perturbateurs endocriniens: de la sensibilisation à l’action», notamment les parties 2 et 3 respectivement dédiées aux conseils pour le quotidien et pour les achats.
  2. Déterminer les possibiltiés d’actions au sein de son CVE (matériel à renouveler, budget disponible, etc.)
  3. Impliquer les collaboratrices et collaborateurs du CVE en expliquant la démarche: l’organisation d’un atelier est un moyen d’introduire la démarche de manière ludique et simplifiée. En cas d’intérêt, consulter l’encadré ci-dessous pour organiser un atelier.
  4. Relayer votre engagement avec l’utilisation des affiches et en intiant le dialogue avec les parents interessés grâce au feuillet «Dialoguer avec les parents» inclus dans le guide.

Pour organiser un atelier

Pour toute information complémentaire sur l’adhésion au programme ou l’organisation d’un atelier, contactez l’Unité développement durable.

Address

Unité développement durable
Secrétariat général de la Direction Logement, environnement et architecture

Rue du Port-Franc 18
3e étage
Case postale 5354
1002 Lausanne  

Locate on the map

Contact us by email