Les bons gestes au bon moment

Eradiquer les «plantes envahissantes» n'est pas forcément compliqué, mais cela prend du temps et exige surtout de faire les bons gestes au bon moment.

© Benoît Reveney
Le buddléia colonise les moindres recoins de terre

Une fois localisées et identifiées, les plantes envahissantes doivent être éradiquées.
Arracher? Traiter? Broyer? Les remèdes sont propres à chaque situation et à chaque plante. Renseignez-vous avant d'agir!

Pas de solution miracle ni de geste à répéter machinalement. La lutte contre les «invasives» doit être raisonnée pour être efficace. Malgré l'urgence de la tâche, il est notamment primordial de respecter les plantes et les sols alentours. Evitez donc les moyens disproportionnés comme les pesticides: faire le bon geste au bon moment suffit parfois pour faire mouche. Il faudra surtout faire preuve de persévérance car certaines plantes envahissantes sont particulièrement tenaces!

Que faire si on en a dans son jardin?

  • Identifier exactement la plante.
  • Se renseigner sur les techniques d'éradication spécifiques à chaque espèce.
  • Agir au bon moment, sinon il y a un risque d’amplifier le phénomène.
  • Surveiller régulièrement l'effet de la mesure (en général les mesures proposées sont efficaces au bout de quelques années d’intervention régulière).
  • Intervenir à nouveau si besoin.
© benoît Reveney
Diaporama

Quelques autres précautions

  • En parler avec les voisins, coordonner des actions dans le quartier.
  • Signaler vos observations à l'échelle nationale (guichet infoflora) pour que l'information circule et permette à terme de mieux cerner le problème.
  • Prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter de propager les invasives: nettoyer les machines et les outils, apporter les déchets à incinérer sans en perdre en route.
  • Eviter de mettre le sol à nu (tonte ou débroussaillage trop près du sol).
  • Eviter d’apporter des terres qui pourraient receler des graines, rhizomes ou boutures de plantes envahissantes.

Replanter de l’indigène

Localiser, éradiquer, c'est bien. Mais un sol nu sera spontanément recolonisé par la nature ou les «invasives». Devancez le problème et replantez des espèces indigènes! Notre flore comporte un large choix de plantes à fleurs colorées et parfumées, et d’arbustes pour tous les goûts. La seule difficulté consiste à connaître ces alternatives puis à trouver un professionnel apte à vous fournir des plants. Adressez-vous à votre paysagiste ou pépiniériste le plus proche, ou consultez notre liste de fournisseurs.

Exit les laurelles

Depuis quelques années, la Ville de Lausanne arrache systématiquement les laurelles présents sur l’espace vert public. Ces haies mono-spécifiques tristes et monotones sont remplacées par des haies vives composées d'au moins dix espèces d'arbustes indigènes. Un vrai festival de couleurs et de senteurs puisque fleurs, feuilles et fruits se succèdent tout au long de l'année. Un plaisir pour les usagers et une aubaine pour la petite faune locale.

© Benoît Reveney

Laurelles ou lauriers cerises

Address

Service des parcs et domaines
Direction du logement, de l'environnement et de l'architecture

Avenue du Chablais 46
Case postale
1007 Lausanne  

Locate on the map

Contact us by email
Site officiel
Phone +41 21 315 57 15

Accessibilité:
Partiellement accessible en fauteuil roulant Toilettes partiellement accessibles en fauteuil roulant Pas de places de stationnement accessibles