Prix du polar romand 2020

Le Prix du polar romand 2020 récompense l’écrivaine Marlène Charine pour son roman policier «Tombent les anges» (Calmann-Lévy). L’ouvrage a été particulièrement remarqué pour sa qualité d’écriture et de construction, ainsi que son intrigue redoutable. Le jury se réjouit de la mise en lumière du travail de Marlène Charine, qui est l’une des rares autrices du genre polar, encore largement représenté par des hommes. 

Marlène Charine, lauréate du Prix du polar romand 2020

Née en 1976 à Lausanne, ingénieure en chimie de profession, spécialiste en droit alimentaire, Marlène Charine habite non loin de Bâle avec sa famille. Elle publie plusieurs nouvelles dans divers genres de l’imaginaire avant de se lancer dans le roman avec «Le projet Alice» en 2017. «Tombent les anges» (Calmann-Lévy) est sa première incursion dans le roman noir. 

© Bruno Lévy
Marlène Charine, lauréate du Prix du polar romand 2020

«Tombent les anges» (Calmann-Lévy) est un thriller redoutable et attachant qui raconte l’enquête de Cécile Rivère, une jeune gardienne de la paix aux intuitions troublantes, et du capitaine parisien Kermarec autour de la mort d’une infirmière de vingt-cinq ans aux secrets bien sombres.

Le jury salue les qualités tant d’écriture que de construction du livre. Haletant et sensuel, il aborde les thématiques des victimes de pervers sexuels, du don de visions et de sa réception dans la police, ainsi que de l’omniprésence du mal dans la société.

© Jean-Bernard Sieber

Le jury du Prix du polar romand 2020 joue les coupables dans l’hôtel de police de Lausanne. Il est composé de gauche à droite de Michel Sauser, programmateur du Théâtre 2.21; Stéphanie Berg, responsable littérature noire à Payot Lausanne; Valérie Daetwyler, bloggeuse polar; Isabelle Falconnier, déléguée à la politique du livre de la Ville de Lausanne; Jean-Luc Gremaud, chef de la police judiciaire de Lausanne; Cécile Lecoultre, journaliste culture au quotidien 24Heures.

Le Prix du polar romand récompense chaque année l’auteur·rice d’un roman appartenant au genre polar (roman à suspense, roman noir, thriller, polar historique) paru entre octobre de l’année précédente et septembre de l’année en cours.

Lancé dans le cadre du festival de polar Lausan’noir, il a récompensé en 2017 Chaleur (Finitude) de Joseph Incardona, en 2018 La Coach de Nicolas Verdan (BSN Press) et en 2019 Glory Hole de Frédéric Jaccaud.

Organisé par le Service des bibliothèques et archives de la Ville de Lausanne, le Prix du polar romand est doté d’une récompense de CHF 3’000.– et d’une valorisation de l’auteur·rice, ainsi que d’une communication médias et libraires.

Le Prix du polar romand 2021 sera remis dans le cadre du festival Lausan’noir, qui aura lieu du 12 au 15 mai 2021 au Casino de Montbenon à Lausanne.

Coordonnées

Service des bibliothèques et archives
Direction de la culture et du développement urbain

Place Chauderon 11
1003 Lausanne  

Ecrivez-nous