Editions précédentes

La Bourse à la création littéraire est attribuée chaque année à un·e auteur·e lausannois·e par la Ville de Lausanne dans le cadre des objectifs de sa politique du livre.

© Augustin Rebetez
Julie Guinand, lauréate 2018

Le jury a été séduit par l’ambition artistique, l’originalité et la qualité littéraire du projet de roman de Julie Guinand, intitulé «Les saisons comme elles viennent».

Ce projet de saga met en scène quatre femmes d'une même famille sur quatre générations, des années 1920 à nos jours. «Les saisons comme elles viennent» plongera le lecteur durant quatre saisons dans une famille ouvrière de La Chaux-de-Fonds.

Julie Guinand est née en 1989 à La Chaux-de-Fonds et réside à Lausanne depuis quatre ans. Diplômée de la faculté des Lettres de l’Université de Neuchâtel, elle est membre du collectif AJAR depuis sa création, avec lequel elle signe en 2017 le roman collectif «Vivre près des tilleuls» (Flammarion). Elle a publié en 2016 un recueil de nouvelles intitulé «Dérives asiatiques» (éditions d'autre part) et une novella intitulée «Hors-la-loi» (Paulette Editrice). Violoniste, elle est membre de l’OSUL (Orchestre Symphonique et Universitaire de Lausanne). Depuis deux ans, elle travaille comme auxiliaire de crèche tout en se consacrant à l’écriture.

© Yvonne Böhler
Arthur Brügger, lauréat 2017

Le jury a été séduit par l’ambition artistique, l’originalité et la qualité littéraire du projet de roman d'Arthur Brügger, intitulé «Les jours s’en vont je demeure».

Mettant en scène l’histoire d’amour entre un chanteur populaire à succès et une libraire parisienne, il questionne les rapports entre l’ordinaire et le sensationnel, la multiplicité des identités et la complexité du rapport amoureux.

Arthur Brügger est né à Genève le 4 septembre 1991. Diplômé de l’Institut littéraire suisse de Bienne, membre du collectif l’AJAR depuis sa création, il est actuellement coordinateur éditorial au musée de l’Elysée à Lausanne. Il est l'un des lauréats du Prix du Jeune Ecrivain en 2012 et publie la même année un premier récit, «Ciao Letizia» (Encre fraîche). Son premier roman, «L’œil de l’espadon» (Zoé), a reçu le Prix Bibliomedia 2016.

© Yvonne Böhler
Noémi Schaub, lauréate 2016

Le jury a été séduit par le projet de Noémi Schaub, intitulé «Asexualités».

Il propose de s’intéresser, par le biais d’un recueil de textes courts, à la notion d’asexualité, réalité sociologique débattue mais peu abordée dans l’espace littéraire.

Noémi Schaub est forte d’un solide parcours et d’une belle implication dans le champ de l’écriture et de la vie littéraire : lauréate du Prix Interrégional Jeunes Auteurs (PIJA) en 2006 puis du Prix du Jeune Ecrivain de langue française (PJE) en 2012, boursière Pro Helvetia ou de la fondation Studer-Ganz, publiée dans des recueils de nouvelles aux éditions BSN, Aire, Ta Mère ou d’Autre Part, elle est également membre fondatrice du collectif de jeunes auteurs romands l’AJAR et a repris en 2015, en tant que co-directrice, les éditions Paulette à Lausanne.

 

© Wiktoria Bosc
David Bosc, lauréat 2015

David Bosc

Né en 1973 à Carcassonne, il réside à Lausanne depuis 2005. Diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence, père de deux enfants, il travaille dans l’édition à Lausanne et a publié trois romans à ce jour: «Sang lié» (Allia), «Milo» (Allia) et «La Claire Fontaine» (Verdier).

Le jury a été séduit par son projet intitulé «Mourir et puis sauter sur son cheval». L’auteur part d’un fait divers survenu à Londres en 1945 et impliquant une artiste espagnole, Sonia A. Celle-là, passionnée de peinture et d’animaux, a été retrouvée morte à l’âge de 23 ans au pied de son immeuble. Pensé comme une plongée dans la vie intérieure de l’héroïne, le récit emprunte la voie du journal intime.

Qualité d’écriture, originalité du travail en cours, tout comme l’investissement remarquable dont fait preuve l'écrivain ont séduit la commission d'attribution.

Coordonnées

Service des bibliothèques et archives
Direction de la culture et du développement urbain

Place Chauderon 11
1003 Lausanne  

Situer sur le plan

Ecrivez-nous

www.facebook.com/signelausanne