Lausanne: la petite ville qui a tout le potentiel d’une grande

Le diagnostic des espaces publics réalisé par le bureau d’urbanisme Gehl sur mandat de la Ville souligne les points forts du centre-ville et pointe les défis que Lausanne doit relever dans sa politique de transformation des espaces publics.

Qui fréquente le centre-ville? Pourquoi certains lieux sont-ils plus conviviaux et attirent-ils de plus de passage? Comment peut-on aménager l’espace public pour un centre-ville plus inclusif et l’adapter aux changements climatiques, tout en conservant sa valeur patrimoniale?

Pour répondre à ces questions, la Ville a mandaté l’agence d’urbanisme danoise Gehl Architects, reconnue au niveau international, pour mener un diagnostic des espaces publics du centre-ville. Une démarche qui s’inscrit dans la volonté de la Municipalité de transformer le centre-ville, considéré comme un défi à part entière en tant que secteur emblématique du territoire urbain et lieu de convergence de nombreuses attentes. Une démarche débutée en 2019 et qui a produit en 2020 un rapport de bilan complet, ainsi qu’une série de recommandations essentielles à la stratégie des espaces publics de la Ville de Lausanne.

Trop peu de femmes, enfants et seniors en ville

Si le diagnostic a pu révéler une grande diversité dans les pratiques et l’appropriation des espaces publics, il a également mis en évidence un certain nombre de lacunes. Notamment, les femmes, les enfants et les seniors s’avèrent sous-représentés dans la plupart des espaces observés. Un constat qui confirme le choix d’orientation actuel de la Ville, visant à transformer les espaces publics lausannois pour en faire des lieux accessibles, adaptés et agréables pour toutes et tous.

Le diagnostic a également permis de confirmer le fort potentiel de requalification de plusieurs espaces publics emblématiques, en lien notamment avec la qualité du patrimoine. Il s’agit par exemple de la place du Château, de la place Centrale et de l’avenue du Théâtre. Il souligne enfin l’omniprésence des véhicules motorisés (circulation et stationnement).

Des constats obtenus grâce à une approche rigoureuse. Celle-ci comprend des observations et une enquête de terrain, mais elle a également impliqué une analyse documentaire des projets et planifications communales, ainsi que différents ateliers réunissant des spécialistes des domaines concernés de l’administration communale. Ces ateliers, menés entre 2019 et 2020, ont permis de mettre en commun les expertises spécifiques de ces derniers et d’assurer une vue d’ensemble cohérente et exhaustive. 

Neuf recommandations majeures

Sur cette base, le bureau international a émis plusieurs recommandations afin d’améliorer la qualité des espaces publics du centre-ville lausannois, repenser les axes routiers comme des lieux de vie et de valoriser les éléments de patrimoine encore trop peu exploités. Ces recommandations s’organisent donc logiquement autour d’un rééquilibrage de la mobilité au centre-ville, d’une exploitation majeure du potentiel lausannois qui réponde également aux défis climatiques et d’une diversification des usages au centre-ville. En ce sens, la végétalisation de l’espace public et la perméabilisation des sols sont essentiels pour lutter contre les îlots de chaleur.

Stratégie des espaces publics

Les enjeux relevés lors du diagnostic nourrissent la politique de transformation des espaces publics de la Ville de Lausanne, qui combine des interventions test rapides, légères et éphémères d’accompagnement au changement avec des projets urbanistiques se déployant sur le long terme. Le rapport du bureau Gehl donne ainsi sa couleur aux projets d’expérimentation menés par touches en ville de Lausanne – y compris dans les quartiers – et nourrit les réflexions de fond menée par la Municipalité sur la requalification des espaces publics majeurs du centre-ville : Riponne – Tunnel, place de la Gare, place de l’Europe et place Centrale, place Chauderon, esplanade de la Cathédrale et place du Château, place Saint-François, rue des Terreaux, rue Centrale, ou encore place Benjamin-Constant. Selon les sites et les opportunités, des méthodologies de projet distinctes sont et seront déployées pour répondre aux spécificités des lieux et des enjeux.

Qui est Gehl Architects?

L’architecte danois Jan Gehl, professeur émérite de design urbain à l’Académie des Beaux-arts de Copenhague, a établi une méthodologie basée sur le cycle «Mesurer – Tester – Améliorer», connue sous le nom de «Public Space Public Life». Son bureau de conseil en qualité urbaine Gehl Architects, mandaté par la Ville pour son diagnostic du centre-ville, participe au réaménagement d’espaces publics dans le monde entier, y compris dans d’autres villes suisses. Le fait de disposer d’un benchmark de données et d’expérience auprès d’une centaine de villes de toutes tailles et de tous climats lui permet d’amener un regard extérieur expérimenté, à la fois sur les spécificités lausannoises et sur sur les nombreuses similitudes avec d’autres contextes urbains.

Pour en savoir plus
Coordonnées

Service des routes et de la mobilité
Direction des finances et de la mobilité

Rue du Port-Franc 18
4e étage
Case postale 5354
1002 Lausanne  

+41 21 315 54 15
Ecrivez-nous

Lundi-vendredi: 08h30-12h00, 13h30-16h30

Bus: tl 18: Port-Franc; tl: Chauderon
Métro: m1: Vigie; m2: Lausanne-Flon
LEB: Chauderon

Accessibilité:
Partiellement accessible en fauteuil roulant Toilettes partiellement accessibles en fauteuil roulant Place de parc accessible en fauteuil roulant