Cann-L: Projet pilote de vente sans but lucratif de cannabis

Le projet a pour but de mesurer les effets d’un modèle de vente à but non lucratif sur la consommation, en termes de santé, comme de sécurité. Il doit fournir des éléments concrets pour nourrir les réflexions sur l’évolution de la législation dans ce domaine.

© Ville de Lausanne

Le cannabis est la substance illégale la plus consommée en Suisse. Environ 4% des 15-64 ans ont déclaré en avoir consommé au cours du dernier mois lors de l’enquête suisse sur la santé menée en 2017. Cette situation pousse à réfléchir à de nouvelles approches pour réglementer la façon dont le cannabis est aujourd’hui utilisé dans la société.

Le projet lausannois Cann-L s’inscrit dans un ensemble de projets développés par les grandes villes suisses (Zürich, Bâle, Berne, Genève) et qui visent à explorer l’impact de différents modèles de régulation de la vente de cannabis sur la consommation des usagers, sur leur état de santé et sur les aspects de sécurité publique incluant le marché noir. 

L’objectif du projet lausannois est d’évaluer la faisabilité et l’impact d’un modèle de régulation du cannabis par la vente à but non-lucratif. Le modèle s’inspire de celui mis en place au Québec, qui constitue actuellement une sorte de Gold standard de la légalisation du cannabis en terme de santé publique. Il permet en effet de retirer la question du profit, et les incitatifs qui lui sont liés, tout en s’orientant fortement sur le conseil aux participant·e·s avec des visées sanitaires et sociales. Le projet lausannois vise aussi une taille, en termes de nombre de participants, susceptible d’avoir un impact significatif sur le marché noir.

Communiqués de presse
En savoir plus
Coordonnées

Service social Lausanne (SSL)
Direction des sports et de la cohésion sociale

Place Chauderon 4
Case postale 5032
1002 Lausanne  

+41 21 315 75 11
Ecrivez-nous