20 ans de politique d'égalité

Depuis 1989, la part des femmes dans l’effectif du personnel a presque doublé. Celle des femmes cadres a aussi augmenté, sans pour autant atteindre un équilibre. Le travail à temps partiel a quant à lui spectaculairement progressé toutefois il concerne bien plus les femmes que les hommes.

En 1990, constatant la faible représentation des femmes au sein de son administration et l’inégalité des chances de promotion, la Municipalité de Lausanne décide de mettre en place une politique active en faveur de la parité et de créer un poste de déléguée à l’égalité. Durant les 20 ans qui suivent, quatre périodes d’action vont se succéder au fil desquelles la perception de la problématique et des solutions à apporter se modifient, suivant aussi l’évolution de la société.

Au commencement

Au départ, la politique de l’égalité est plutôt basée sur l’action positive, nécessaire pour faire bouger des inégalités profondément ancrées dans les structures. Entre 1990 et 1992, il s’agit d’informer et de sensibiliser la hiérarchie, tout en prenant déjà un certain nombre de mesures concrètes pour améliorer la situation des femmes au travail.

Période 1993-2001

De 1993 à 2001, un travail de fond auprès des directions et des services permet de remettre en question la place donnée jusque-là aux femmes et de favoriser leur engagement, ainsi que le partage du temps de travail. La période de 2002 à 2005 marque un tournant, avec l’institutionnalisation de l’ouverture, déjà présente dans la pratique, vers une vision plus intégrée de la politique de l’égalité, dont femmes et hommes doivent pouvoir tous deux bénéficier.

Période 2006 à aujourd'hui

Depuis 2006, cette évolution se précise puisque la déléguée à l’égalité devient également déléguée à la qualité de vie au travail. Sa mission concerne tant les hommes que les femmes, puisque, outre l’égalité des chances et l’égalité de traitement, elle comprend la promotion active de la mixité et la conciliation entre vie professionnelle et vie privée.

En 2010, les résultats sont là

En chiffres tout d’abord, puisque l’on peut voir une progression très nette du nombre de femmes, qui passe de 28.4% en 1989 à 42.8% en 2009. En paroles et en images aussi, avec les portraits de 14 hommes et femmes, employé-e-s de l’administration, qui ont accepté de témoigner de leur manière de vivre les différentes mesures de promotion de l’égalité et de la qualité de vie au travail.

Par ailleurs, si la mission de la déléguée reste interne à l’administration, les acquis de la politique de l’égalité dépassent largement ce seul cadre. Par exemple, la politique d’accueil de la petite enfance et d’accueil extrascolaire est aussi empreinte de la préoccupation de permettre aux Lausannois et Lausannoises de concilier au mieux vie familiale et vie professionnelle.

Et maintenant?

Les résultats qualitatifs et quantitatifs sont globalement positifs et montrent que Lausanne a eu raison de prendre en compte ce problème, il y a 20 ans. Cependant, en analysant de plus près les statistiques de ces 20 dernières années, certains détails attirent l’attention et montrent que tout n’est pas encore gagné. En effet, si la part des femmes a grandement progressé de même que le travail à temps partiel, celles-ci demeurent par exemple minoritaires dans les fonctions de cadres.

En relation
Coordonnées

Egalité et qualité de vie au travail – Déléguée à l'égalité
Service du personnel

Hôtel de Ville
Rue de la Madeleine 1
2e étage
Case postale 6904
1002 Lausanne 

Situer sur le plan

Ecrivez-nous
Tél. +41 21 315 23 62