Eglise catholique Notre-Dame du Valentin

Syncrétisme architectural

© Marc-Olivier Paux - Ville de Lausanne

Une architecture un peu éclectique qui s'est adaptée à la topographie lausannoise

En bref

Promenade: du Flon

Adresse: Valentin 1 (rue du)

Affectation: Bâtiment cultuel

Style: Néo-classique

Equipe: Architectes: Henri Perregaux (projet d’origine), Fernand Dumas (restauration et agrandissement) et Christophe Amsler (rénovation)

Réalisation: 1832 (construction), 1935 (restauration et agrandissement), 2014 (rénovation)

Podcast (en attente fichier)

Dave Lüthi, professeur en histoire de l’architecture et patrimoine

Ce qu’il faut savoir

Construite en 1832, l’église est restaurée et agrandie en 1932. On la dote alors d’un escalier monumental, d’un péristyle (ensemble de colonnes) et d’un clocher haut de 38 mètres. Ce dernier, carré et tout blanc, est en béton armé. Il a des airs de campanile italien, voire florentin : toit quasi plat et insertion située à l’angle d’une place. Si sa charpente est en bois, son beffroi (tour normalement en bois) est métallique.

L’ajout de l’escalier de près de 40 marches offre un accès direct depuis la place de la Riponne. Cet agrément insère mieux l’édifice dans le tissu urbain. Il en fait un bâtiment à part entière avec, aujourd’hui, sa propre adresse : 2, rue Pré-du-Marché. Ainsi, l’escalier et le parvis forment le toit de cette construction qui abrite des surfaces commerciales.

Curiosité

La fresque de l’abside (1934) du peintre italien Gino Severini, à la fois byzantine, futuriste et cubiste, présente un contraste stylistique très impressionnant avec le reste de l’église.