Comment Edward Gibbon a tué l’éphémère rue du Commerce

Le souvenir des Galeries du Commerce et de l’historien Gibbon se mêlent dans la rue qui relie le Petit-Chêne à la rue de la Grotte.

Tout le monde ne le sait pas, mais le bâtiment abritant le Conservatoire de musique de Lausanne, rue de la Grotte 2, a été initialement dévolu au commerce, il y a tout juste 110 ans. Et la rue reliant celle de la Grotte au Petit-Chêne ne portait pas le même nom qu’aujourd’hui.

© Musée Historique Lausanne
Les Galeries du Commerce vers 1910

Après avoir fait construire un nouvel «Hôtel des Postes» entre 1896 et 1901 (à l’actuelle place Saint-François 15), la Confédération se voit proposer par un comité d’initiative de réaliser un bâtiment sur son terrain au sud de l’édifice, afin d’accueillir des bureaux et des locaux d’affaires. En janvier 1908, une société anonyme se constitue dans ce but et la construction est achevée en décembre 1909. Durant plus de 60 ans, ce bâtiment sera bien connu des Lausannois sous le nom de «Galeries du Commerce». Après la dissolution de la société en 1970, il revient en main de la Confédération, avant de devenir propriété de la Ville de Lausanne en 1978. En 1986, un droit de superficie est accordé à la société immobilière Conservatoire de Lausanne SA, à qui le bâtiment est vendu, pour y accueillir le nouveau Conservatoire de musique de Lausanne.

© Archives de la Ville de Lausanne
Projet de correction de la rue du Commerce 1909

Mais revenons en 1909

Le 9 octobre, le président du conseil d’administration des Galeries du Commerce adresse un courrier à la Municipalité de Lausanne, l’invitant à nommer «rue du Commerce» la nouvelle rue qui passe au sud de son bâtiment. Après l’ouverture d’une enquête publique pour cette dénomination, la Municipalité adopte définitivement cette appellation fin octobre 1909. La rue passe au domaine public en 1912, à la faveur d’une cession à titre gratuit de la Confédération. Fin du premier acte.

En décembre 1918, Georges-Antoine Bridel, éditeur et historien bien connu sur la place, adresse à cette même Municipalité une lettre où il évoque la prochaine démolition de l’Hôtel Gibbon, situé place Saint-François (actuel place Saint-François 16), qui fut pendant longtemps le seul grand hôtel de Lausanne. Sa disparition, effective en janvier 1921, entraîne celle du nom du célèbre historien anglais, qui a séjourné à plusieurs reprises à Lausanne entre 1753 et 1793 et dont la renommée n’est pas étrangère à la notoriété de Lausanne auprès des lecteurs anglo-saxons. Il enjoint les autorités à rebaptiser la rue du Commerce «rue Edward Gibbon». Après consultation des propriétaires concernés et une nouvelle enquête publique, la Municipalité décide le 20 mai 1919 d’admettre le nouveau nom à titre définitif, mettant ainsi fin à la courte vie de l’ancienne rue du Commerce.

© Marino Trotta / Ville de Lausanne
Une photo récente de la rue Edward Gibbon

Jean-Jacques Eggler, archiviste adjoint

Coordonnées

Les Archives de la Ville de Lausanne
Service des bibliothèques et archives

Rue du Maupas 47
1004 Lausanne  

+41 21 315 21 21
Ecrivez-nous

Facebook
Web TV

Actualités

Chaîne Youtube

Lundi-jeudi: 13h00-17h00
Sur rendez-vous uniquement

Bus: tl 3, 21: St-Roch; tl: Chauderon
LEB: Chauderon