«Nous sommes heureux·ses de pouvoir à nouveau faire notre métier!»

C’est la rentrée pour le réseau des Bibliothèques de la Ville de Lausanne! Mélanie Kohler, responsable de l’accueil du public et adjointe bibliothéconomique, commente l’état d’esprit dans laquelle elle se déroule.

© Ville de Lausanne - Oliver Galitch
Mélanie Kohler, responsable de l'accueil du public, devant la Bibliothèque Chauderon.

C’est la rentrée pour les Bibliothèques de la Ville de Lausanne aussi! Dans quel état d’esprit s’annonce-t-elle?

Un état d’esprit d’ouverture et de retour à une quasi-normalité! Nous sommes très heureux de pouvoir retrouver un contact et une relation d’accueil avec nos publics, sans être uniquement dans le contrôle des règles sanitaires. En deux mots: de pouvoir à nouveau faire notre métier.

Tous les services proposés par les bibliothèques, du prêt à l’accueil des groupes en passant par les espaces de travail, sont à nouveau disponibles. Est-ce important de proposer l’ensemble de ces services au public?

Pour une bibliothèque de lecture publique c’est fondamental de pouvoir accueillir nos abonné∙e∙s et visiteur∙euse∙s dans nos espaces, pour l’utilisation des services de prêt/retour, mais également de nos espaces et des services sur place. Chacun∙e, même sans être inscrit∙e, peut venir y travailler ou passer un moment à lire la presse du jour. L’une des missions des Bibliothèques de la Ville de Lausanne est de réduire la fracture numérique, il est donc essentiel de pouvoir proposer gratuitement un accès à un ordinateur, que ce soit pour de la recherche d’emploi ou  simplement consulter sa boîte e-mail.

Quelles sont les nouveautés en termes d’horaires?

L’amplitude! Selon les sites, des ouvertures le matin sont proposées. Le samedi, entre le site Jeunesse et celui de Chauderon, à cinq minutes à pied l’un de l’autre, on compte deux heures de plus d’ouverture. Finalement, chacun∙e peut se déplacer dans le site qui propose l’horaire qui lui convient le mieux.

Le programme culturel Lire à Lausanne propose plus de 150 activités culturelles pour tous les publics cet automne. Le monde du livre mène à tout, aux contes pour enfants comme aux clubs de lecture ou aux ateliers brico-tricot?

Bien sûr! Le livre est une porte d’entrée sur mille et une activités. L’important est de pouvoir passer un moment agréable, tout en apprenant ou en échangeant avec les autres participant∙e∙s, quel que soit leur âge ou leur profession. C’est un échange très riche guidé par des professionnel∙le∙s de l’information et de la médiation culturelle.

Quel message souhaitez-vous faire passer Lausannois·e·s en cette rentrée 2021?

On est toujours ouvert! Nous sommes un des rares lieux culturels qui a pu rester ouvert depuis notre réouverture en mai 2020. Certes, on a dû s’adapter ou limiter certains services, mais nous sommes toujours là pour conseiller un bon roman ou aider dans les recherches documentaires.

La Ville de Lausanne propose sept bibliothèques, dont une itinérante, le Bibliobus, et une Bibliothèque Jeunesse. Quelles sont les spécificités de ce véritable réseau, ses qualités, ses originalités?

Les sites sont répartis dans les quartiers et le Bibliobus parcourt la ville de la Bourdonnette à Vers-chez-les-Blancs. Notre but est d’être un partenaire de vie des habitant∙e∙s. Les Bibliothèques de la Ville de Lausanne, c’est plus de 250'000 documents que vous pouvez commander et récupérer dans le site de votre choix! La Bibliothèque Jeunesse offre une collection riche pour les 0 à 13 ans, elle fait référence pour la jeunesse, même si on retrouve des collections pour les plus petits dans les sites de quartier.

Propos recueillis par Isabelle Falconnier