Décrypter des documents du Moyen Age

Depuis 2016, l’historien Philippe Broillet, spécialiste de monastères cisterciens féminins du Moyen Age, mène aux Archives de la Ville de Lausanne une révision de l’inventaire de documents anciens réalisé entre 1862 et 1864 par Jean-Antoine Poncer, réfugié français et archiviste autodidacte. Ce dernier fut alors chargé par la Municipalité de classer et de nettoyer «les Petites Archives».

© Droits réservés
L'historien médiéviste Philippe Broillet

Sur quels documents porte votre recherche?

Le fonds Poncer est constitué de 3'000 documents datant du XIIe au XVIIIe siècle et se rapportant avant tout aux institutions ecclésiastiques. Après avoir analysé les documents du couvent de Bellevaux, je travaille actuellement sur l’une des sections relatives à l’abbaye de Montheron, composée d’actes de droit d’usage, appelés «reconnaissance», pour des terres dépendant de cet ancien couvent. Si vous allez devant l'actuel temple de Montheron, vous pouvez voir sur la route des pavés indiquant les fondations du couvent disparu.

Pourquoi l’inventaire réalisé au XIXe siècle par Poncer mérite-il d’être révisé?

Originaire de l’Ardèche, Poncer n’avait pas la connaissance des noms propres de personnes et de lieux régionaux, ce qui explique ses nombreuses erreurs de transcription. De plus, il a travaillé de manière hâtive, avec souvent des analyses approximatives ou des interprétations erronées. La révision en cours permet de corriger ces erreurs et d’établir un inventaire plus précis.

Pourriez-vous nous donner quelques exemples d’erreur ou d’inexactitude?

Ainsi, dans tel acte, au lieu de «Perrod, fils de feu Nicod de Lunacier (?)», il faut lire en réalité «Perrod, fils de Johannod de Limassier», ce dernier terme désignant un bois près d’Yvonand. Dans tel autre, Poncer lit «Georgette veuve de Girard dit Gineys» alors qu’il s’agit de «Marguerite veuve de Girard dit Ogueys».

© © Poncer, Abbaye de Montheron, 1ère série, No 19
Un parchemin de l'Abbaye de Montheron, 1ère série, No. 19

A qui cet inventaire peut être utile? Peut-on y accéder en ligne?

Au-delà des spécialistes du Moyen Age, nombre de personnes à la recherche de leurs ancêtres ou s’intéressant à la toponymie y trouveront un intérêt. L’inventaire révisé est disponible en fichier PDF (cf. en relation). Il sera également accessible en ligne dans notre base de données.

Que vous apporte ce travail dans vos recherches?

Il me permet d’avoir une meilleure connaissance sur plusieurs plans: les possessions des abbayes cisterciennes, l’intégration des femmes dans l’ordre de Cîteaux et leur statut, ainsi que l’attitude des familles nobles locales ou de la Maison de Savoie concernant le maintien et la protection de ces abbayes.

Propos recueillis par Jean-Jacques Eggler, archiviste adjoint, mai 2020

Coordonnées

Les Archives de la Ville de Lausanne
Service des bibliothèques et archives

Rue du Maupas 47
1004 Lausanne  

+41 21 315 21 21
Ecrivez-nous

Lundi-jeudi: 13h00-17h00
Sur rendez-vous uniquement