Du palais épiscopal au siège du parlement (hors-série)

Les actions menées, par le service des bâtiments, suite à l’incendie de l’ancien bâtiment du Grand Conseil, dit bâtiment «Perregaux», sont liées au contexte de la nouvelle Constitution.

La détermination d’agir rapidement, la volonté de doter le parlement d’un instrument de travail moderne et performant, telles ont été les prémices du projet pour la création d’une nouvelle salle du Grand Conseil. D’aucuns allaient même considérer la perte du bâtiment historique comme une chance: une chance de découvrir au travers de la ruine «toutes les strates et tous les plissements, révélant une richesse de mémoire extraordinaire», une chance de «reprendre possession d’un site auquel le destin nous renvoie» selon les mots de Bernard Crettaz prononcés lors du premier forum consacré à l’avenir du site.

Le processus de concertation et d’information, décidé par le Conseil d’Etat pour la conduite du projet de la nouvelle salle du parlement, nous a ensuite permis de poser les bases du projet. Les résultats des investigations de la ruine effectuées par les spécialistes. ont été largement diffusés dans trois cahiers d’information «Avenir du Site Perregaux – Aide mémoire» édités par le Service des bâtiments, monuments et archéologie. Le bien fondé d’un retour à la Cité, le cadre de réflexion, le rôle et les besoins d’un parlement ont été débattus lors de deux forums. Nous avons confié plusieurs études à des experts afin d'établir, en tant que maître d'ouvrage, une vision d’ensemble des différentes contraintes pesant sur le site Perregaux. Leurs conclusions et recommandations nous ont permis d’élargir la réflexion durant cette phase d'étude... Elles permettent aussi de mieux préparer les futures décisions. Ce sont ces recherches archéologiques et historiques qui sont rassemblées dans ce numéro de Mémoire Vive.

  • Editorial
  • La maison dite «Cour du Chapitre». Investigations archéologiques
  • Evolution du lieu jusqu’en 1850: l’apport des documents et le contexte helvétique
  • Une évolution sans révolution. Le bâtiment du Grand Conseil de 1850 à 1970 – Sept projets de reconstruction
  • Fragments de mémoire: notes sur les objets du Grand Conseil conservés au Musée cantonal d’archéologie et d’histoire
  • Etude urbanistique du secteur Cité-nord et proposition de périmètre d’implantation pour le nouveau parlement
  • Post scriptum
  • Documentation
  • Notes
Coordonnées

Les Archives de la Ville de Lausanne
Service des bibliothèques et archives

Rue du Maupas 47
1004 Lausanne  

Situer sur le plan

Ecrivez-nous
Web TV
Tél. +41 21 315 21 21