Chroniques d'un bibliothécaire confiné #2

Où Alexandre continue à dispenser ses bons plans pour survivre à un confinement dans 42m2.

Mais rappelle-moi, tu fais quoi de tes journées?

"Toi, la crise, le confinement, le virus. Ça te passe au dessus hein? Tu as des boîtes de raviolis, tes paquets de soupes instantanées et tous tes bouquins. Avec ça tu ne crains ni le manque de nourriture, ni la pénurie de PQ. Mais rappelle-moi, tu fais quoi de tes journées?"

Tu te rappelles de Bob? Une de mes connaissances qui s'interrogeait sur le travail des bibliothécaires au temps du confinement. Alors, je ne vais pas te faire ici un plaidoyer. Tu es assez malin pour imaginer qu’après les heures de service public, les bibliothécaires ne se retrouvent pas dans leur bureau pour passer le reste de la journée à boire des cafés et médire sur les lecteurs. Ce ne serait pas professionnel. (On attend la fin de journée, et on va au pub).

Une occasion manquée

En réalité c’est bien dommage, car le 14 mars dernier, à l’occasion du Samedi des Bibliothèques organisé par BiblioVaud, les Bibliothèques de la Ville de Lausanne avaient prévu de faire une visite des bureaux et présenter l’envers du décor.

Si ça t'intéresse, manifeste-toi et on pourra réfléchir pour réorganiser une journée.

Imagine, ça pourrait être bien pire!

Mais revenons au confinement. Pas facile hein? Il fait beau, t’as envie d’être au bord du lac, tes voisins sont présents toute la journée. Ils font leur gym en rythme sur Despasito. Non mais c’est vrai, qui fait ça? Prends ton mal en patience et imagine que ça pourrait être bien pire. Comment?

Merci de poser la question! Voici une sélection de livres qui te fera réaliser que le confinement c’est pas si terrible.

© Editions L'Atalante

Dmitry Glukhovsky - Metro 2033

Moscow 2033, la surface de la Terre est devenue invivable à la suite d’un gigantesque événement nucléaire. La grande majorité de l’humanité a péri et les rares rescapés ont dû se réfugier sous terre. C’est dans ce contexte qu’on rencontre Artyom qui vit dans la station VDNKh du métro de Moscou. Tu seras très vite plongé dans une ambiance de survie où l’alimentation de base est constituée de champignons et l’économie repose sur l’échange de cartouches. Dans le métro, la société s’est refaite et a même évolué. Des stations sont contrôlées par des trotskistes ou sous le joug du VIe Reich. Au centre, une légende parle de “Polis”, un lieu où tous les savoirs de l’humanité sont conservés avec un semblant de civilisation. Cependant, provenant des stations extérieures, un mal étrange et glaçant se tapit dans les méandres ténébreux du métro moscovite.

© Editions Gallimard

Richard Matheson - Je suis une légende

Tu as aimé le film de 2007 avec Will Smith? Et bien oublie, le livre n’a rien à voir. Là on a une petite pépite écrite dans les années 50. On retrouve Robert Neville, qui tient plus du redneck que du prince de Bel-air. Robert est le dernier Homme sur terre après qu’un virus ait décimé la population humaine. Quand tu es dans ce genre de situation, soit tu fais une caïpirinha géante dans une piscine gonflable ou alors tu deviens vite misanthrope. Robert lui a choisi la seconde option. On découvre son quotidien de survivant qui est partagé entre l’entretien de son jardin et la fortification de son abri. Car oui, si Robert est le dernier humain, il n’est pas seul. Je ne t’en dis pas plus si ce n’est que la fin m'a totalement bluffé.

© Editions L'Atalante

Mike Carey - Celle qui à tous les dons

Quand tu as une amie qui te dit “hey! Je lis ce livre et y a des zombies. Tu vas adorer” je me dis que je suis bien entouré. Et vraiment, ce livre de zombie est bon et loin des clichés. Ca commence avec la jeune Mélanie, tout juste 10 ans. Tous les matins, des militaires viennent la chercher dans sa cellule pour l’escorter jusqu’à l’école. Vingt ans plus tôt, un champignon étrange est apparu et a contaminé les humains. Les scientifiques sont persuadés que la solution viendra des enfants. Ce récit livre son intrigue comme si tu déroulais un rouleau qui petit à petit fait venir la chair de poule sur ta nuque. Et ça, moi j’aime.

Conseils proposés par Alexandre Berto.

En relation
Coordonnées

Bibliothèque Chauderon
Service des bibliothèques et archives

Place Chauderon 11
1003 Lausanne  

+41 21 315 69 15
Ecrivez-nous

Lundi-mardi: 12h00-19h30
Mercredi:10h00-19h30
Jeudi-vendredi:12h00-19h30
Samedi:11h00-16h00